Humeurs

souvenirs, souvenirs ..

Les souvenirs d’enfance, un « Je me souviens » motivé par Val qui est déclinable à l’infini. Pas de souvenirs  de lilas, mais après la lecture de son billet, j’ai cueilli un énorme bouquet de Lilas dans le jardin. Pas de souvenirs particulièrement fleuris non plus mais remontent à ma mémoire des moments heureux, d’autres moins. Des souvenirs d’école, des souvenirs familiaux, des odeurs, des anecdotes … autant de moments qui traversent mon esprit régulièrement, plus ou moins furtivement, stimulés par des images, des paysages, des photos, des situations diverses.

Alors en vrac, en voici une petite sélections, les premiers qui me traversent l’esprit en ce dimanche pluvieux.

Souvenirs de vacances : je me souviens des années camping avec les amis de mes parents. Nous étions souvent une bonne trentaine. Ca sentait bon le pin des Landes et le sable chaud, les repas à la bonne franquette, les sandwiches pain, beurre et chocolat en poudre pour goûter (c’était avant la naissance du Nutella). Les souvenirs de vacances allaient de pair avec de long trajets car il fallait rendre visite à toute la famille et traverser la France, je détestais la voiture !!!

Souvenirs parfumés
 : je me souviens de l’odeur du pain accroché à la pointe d’un couteau et grillé au feu de cheminée par ma grand-mère. Le plus merveilleux des grille-pain ne restituera jamais cela. Dans la série des odeurs, chaque fois que je rentre dans une pièce qui sent le renfermé cela me rappelle la chambre dans laquelle je dormais avec mon petit frère, sinistre à souhait … mais nous l’aimions tant notre Mamie.

Souvenirs de cueillette : celle des asperges chez cette même grand-mère, des noisettes (Ah les noisettes fraîches, quel régal) dans son jardin et des œufs. J’adorais ramasser les œufs, je n’avais pas encore la phobie des oiseaux à l’époque. Et puis, tiens, en parlant de gallinacée, mon arrière grand-mère, nous avait offert, à mon frère et à moi un couple poule-coq mains. Je l’avais baptisée Sidonie ma « fanchette » (comme c’est original).  Elle déjeunait sur la table de la cuisine avec moi, adorait le cake à la crème de lait que faisait Maman (hum, encore un truc fabuleux) et le jour où un chien lui a tordu le coup, j’ai été inconsolable. Cerise sur le gâteau, mes camarades d’école s’étaient bien moqués de moi, pleurer pour une poule … pfff !!! On m’avait surnommé « La parisienne » quand je suis arrivée dans le Sud-ouest et dans une école ou un enfant sur deux avait des parents ou des grands-parents paysans, où le poulet était tué le matin, au four à 11h et sur la table à midi, porter le deuil d’une poule  … c’était du plus grand effet comique !!!

Souvenirs technologiques :
 La première télé couleur à la maison. Je devais avoir 12 ou 13 ans, il n’était plus utile de tourner les boutons pour changer de chaîne, mais il fallait quand même se lever. Comme il n’y en avait que 3, ça allait !!!

Souvenirs culinaires : les beignets de Carnaval fait par mon autre grand-mère. Une tuerie. Des beignets énormes, bien gras, bien dorés … mais tellement bons !!! Elle cuisinait divinement bien notre Mamounette et avec mon grand-père, je crois qu’ils sont également responsables de mon addiction au café qui remonte à mes dix ans !!!

Mais stop, j’arrête là car c’est sans fin cette histoire un souvenir en appelant en autre … et puis c’est avec beaucoup de nostalgie que je repense à mes grands-parents, oncles, tantes qui ont peuplé notre enfance et qui disparaissent les uns après les autres … ainsi va la vie.

Edit du jour (ce billet étant préparé hier) : notre grand-tante, nous a quitté ce matin et outre sa gentillesse, sa coquetterie, ses bavardages amusants, je me souviens qu’elle apportait toujours comme gâteau une « Forêt Noire ». Allez savoir, alors  que je l’ai toujours aimée comme ma troisième grand-mère, je déteste ce gâteau !!!

Et vous, vos souvenirs d’enfance ?

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *