« Fête nat. » *

Avec deux jours de retard, je vous fais un billet sans queue ni tête, un brin de de coming-out et une touche de look avec une photo prise avant-hier, en notre journée nationale.

A l’époque où je travaillais dans le privé, j’aurais râlé que ce jour férié tombe un WE. A l’heure actuelle notre rythme de travail ne dépend pas des jours fériés mais un 14 juillet qui tombe un samedi,  cela avait décidemment une connotation un peu spéciale.

Notre petite ville de Province n’étant pas vraiment une ville touristique comme peuvent l’être les stations balnéaires, certains commerces étaient ouverts, d’autre pas et d’autres encore uniquement l’après midi.

Ajoutez à cela un temps « pas folichon » comme dirait notre météorologue Laurent Cabrol et vous avez une journée d’un calme proche de l’ennuyeux, avec trois pelés et un tondu qui déambulent dans les rues pour tromper leur ennui … mais pas le notre !

Par contre, bals populaires et feux d’artifice obligent, la foule est apparue comme par enchantement le soir, sortie de je ne sais où en nombre, pour une soirée fraîche mais au sec … et c’est déjà beaucoup.

Tout ça pour vous dire qu’involontairement, j’avais une tenue aux couleurs de la France samedi avec une chemise à manches longues ** rouge à pois blancs, un jean et des ballerines … rouge également à petit clous … et les petits clous je vous en reparle  très vite !


* quand j’étais ado, je me souviens qu’on m’avait raconté que dans je ne sais plus quelle région ou pays, les nouveaux nés portaient le nom de la fête du jour … ceux nés le 14 juillet se voyaient affublés du prénom « Fetnat » ***
** au rythme où les températures baissent, je vais ressortir la parka !
*** je vous avez prévenu(e)s, ce billet c’est vraiment du grand n’importe quoi