Lifestyle

Des clous … et de la culture

S’il y a un endroit que tous les basques connaissent, c’est la Maison LAFFARGUE * à Saint Jean de Luz

Crée en 1890 et installée rue Gambetta (la rue principale de la ville) depuis plus d’un siècle, la maroquinerie est célèbre pour ses sacs et ceintures cloutés.

A l’origine, le fondateur a eu l’idée d’adapter sur de la maroquinerie pour dames les motifs cloutés qui servait usuellement à orner les colliers de boeuf. Ces clous, en alliage de zinc, cuivre et nickel (couleur argent donc) sont appelés Maillechort et sont rivés à la main un par un.

La maison Laffargue n’utilise que de belles peausseries et tour particulièrement le maroquin madras. Le maroquin est une peau de chèvre apprêtée avec tout un savoir faire et ces peaux là viennent de la région de Madras.

Ces articles, cloutés ou ornés d’un motif en cuivre poli font maintenant partie du patrimoine de la maison … voire du pays basque ! **

Quand vous pénétrez au 25 rue Gambetta, inutile d’être trop pressé(e) ; vous choisissez votre modèle (ceinture, sac, portefeuille, pochette …), la couleur de la peausserie et le motif qui vous plait. Avec savoir faire et rigueur, l’article de votre choix sera réalisé (et éventuellement vous sera expédié) ***

Je crois qu’à la maison nous avons tous des ceintures depuis des années (c’est increvable) et dernièrement, j’ai complété ma collection de sacs par cette petite merveille miniature que je peux porter en bandoulière, au bras en doublant la lanière ou en pochette en l’enlevant. J’ai hésité à la prendre rouge ou orange **** mais j’ai finalement opté pour une couleur plus classique. Certes, il n’y rentre pas grand-chose dedans mais on s’habitue très vite  à ne se déplacer qu’avec un téléphone, un portefeuille et un jeu de clés.

* il y  aussi la maison Adam célèbre pour ses macarons mais ce n’est pas le sujet du jour.

** Non ce billet n’est pas sponsorisé et c’est bien dommage

*** Sauf qui vous avez la chance de restez un bon mois sur place puisque c’est le délai moyen de réalisation

**** Vous n’imaginiez tout de même pas que j’allais oublier la touche de futile qui sied si bien à ce blog !!

PS : rien à voir avec les clous dont je vous parlais la semaine dernière, même si ces ballerines viennent elle aussi de Saint Jean de Luz, la maison LAFFARGUE ne fait pas dans la chaussure.

You Might Also Like

26 Comments

  • Reply
    Arwen
    20 juillet 2012 at 9 h 30 min

    t’aimes pas les clous hein…..

    • Reply
      Laurence
      25 juillet 2012 at 18 h 55 min

      Si je te dis qu’il y a clou et clou, tu me suis ?

  • Reply
    isabelle
    20 juillet 2012 at 11 h 48 min

    Je connais cette belle maison!! Increvable!!! … Et chic… Laffargue, c’est comme Rondini à St Tropez. Il faut y aller pour en avoir et lorsqu’on dégaine son porte-monnaie Laffargue à Paris, il y a toujours quelqu’un pour le reconnaître et dire en soupirant: « ah le pays basque »…. Il y a aussi jean Vier que j’aime et qui me fait rêver.. Mais je crois en revanche qu’on peut trouver des points de vente ailleurs. D’ailleurs puisqu’on parle de produits basques, il y a un type de vaisselle que je voyais souvent lorsque j’étais enfant, ma grand-mère en avait et il me semble que cela venait du pays basque. de la porcelaine avec des grands carreaux rouges, bleu marine ou violet et peut-être du noir le tout sur fond blanc. Cela te dit quelque chose? Tu saurais me donner le nom du fabricant et si cela existe toujours?

    • Reply
      Stelda
      20 juillet 2012 at 23 h 06 min

      C’est les assiettes qu’on voit dans Amélie Poulain ? Le service Béarn ? mes parents l’avaient et me l’ont donné, je l’ai légué à ma soeur. Il est trop beau!! tu peux le trouver sur e-bay. Il n’y a pas de nom de fabricant, juste « Béarn » en lettres rétro gris pâle.

      • Reply
        Laurence
        26 juillet 2012 at 9 h 41 min

        Incroyable, je vis sur place et je n’en savais pas autant … c’est sans doute à cause de la guerre entre basques et béarnais … dont je me contrefiche, n’était ni l’une, ni l’autre !!! Merci Stelda et à trés vite.

        • Reply
          Stelda
          26 juillet 2012 at 19 h 20 min

          C’est que j’ai longtemps vécu au Béarn ;-). Mais j’adore le Pays Basque, c’est la région de mes rêves…

          • Laurence
            30 juillet 2012 at 18 h 14 min

            Ah !!! Nous aussi, notre rêve avec Mr Chéri c’est la retraite au Pays basque … pas gagné au vu du prix de l’immobilier !!!

    • Reply
      Laurence
      25 juillet 2012 at 18 h 58 min

      Le portefeuille est courant par chez nous, et c’est normal, il s’affiche de plus en plus coloré et chaque fois, je me régale de me dire « tiens, Laffargue … ».
      Pour la vaisselle, je crois que Stelda en sait davantage que moi mais il reste une fabrique à Guethary « Gatu ». Ils ont évolué vers des porcelaines plus modernes mais toujours dans le respect de la tradition. Si j’y passe, je regarderai si le service Basque traditionnel se fait encore.

  • Reply
    Alice
    20 juillet 2012 at 12 h 49 min

    merci pour la minute culture!
    j’aime aussi les petites pochettes mais tétines, bavoirs, appareil photo, doudous n’y rentrent pas/

    • Reply
      Laurence
      25 juillet 2012 at 18 h 58 min

      Je te crois, mon portefeuille y rentre à peine … c’est parfait pour ne rien dépenser !

  • Reply
    Une porte sur deux continents
    20 juillet 2012 at 18 h 27 min

    Joli et de qualité, j’aimerais bien découvrir cette fameuse maison ! Je note si j’ai le bonheur un jour de visiter le pays basque.

    • Reply
      Laurence
      25 juillet 2012 at 18 h 59 min

      C’est à mon avis aussi incontournable que les macarons … un peu plus cher certes !

  • Reply
    Stelda
    20 juillet 2012 at 23 h 08 min

    Coucou, Laurence! j’en ai profité pour découvrir ton blog et le premier article parle du pays basque… c’est un signe. Et de sac, 2° signe. Et de clous. Le bonheur.
    Merci pour la découverte de Maison Laffargue.
    Et je me suis permis de répondre à Isabelle ;-).

    • Reply
      Laurence
      26 juillet 2012 at 9 h 42 min

      Tu ne me remercieras pas quand tu auras délesté ta CB dans cette jolie boutique ….

  • Reply
    matchingpoints
    21 juillet 2012 at 12 h 07 min

    Merci pour cette découverte ! La petite sacoche est vraiment mignonne.
    Alors, la prochaine fois, sur la côte basque qui vaut déjà le voyage, …

    • Reply
      Laurence
      25 juillet 2012 at 19 h 00 min

      Vous avez raison, c’est un tout, un lieu magique, surtout en Septembre où c’est l’été indien !

  • Reply
    La Lune en Avril
    21 juillet 2012 at 18 h 36 min

    c’est rare de telles maisons et cela fait plaisir aussi… je ne connais pas, merci de cette découverte. Il est trop chouette ton sac ! Bon week, biz

    • Reply
      Laurence
      25 juillet 2012 at 19 h 01 min

      Merci. Moi aussi, je reste sensible à l’artisanat local, surtout quand c’est de bon goût.

  • Reply
    L'épice
    21 juillet 2012 at 18 h 49 min

    ça donne envie de découvrir cette Maison! Un sac avec une histoire, en plus d’être de qualité et tendance (les clous, j’adore tellement que je les considère comme tendance quasi-absolue et éternelle! :p ), que demander de plus?
    (Orange? tu as dit « orange »??? rhaaaaaa!!!!!)

    • Reply
      Laurence
      26 juillet 2012 at 9 h 11 min

      Orange beau et lumineux comme tu n’imagines même pas … mais non, ce n’était pas raisonnable (le noir non plus d’ailleurs mais bon …)

  • Reply
    Armelle
    21 juillet 2012 at 19 h 03 min

    Cela fait plaisir de voir que ces maisons de tradition continuent à la faire vivre. Cette pochette à clous est très belle dans toute sa simplicité ! Et en plus, cela va avec tout. A noter, si je me décide à retourner un jour au Pays Basque. St Jean Luz évoque pour moi l’année où je suis rentrée en primaire… (1967….) Oui, vraiment, il faut que je retourne au Pays Basque car j’ai le souvenir d’un endroit sublime ! Bises

    • Reply
      Laurence
      26 juillet 2012 at 9 h 13 min

      C’est amusant tes souvenirs, pour moi, c’est la Bretagne, j’en garde des souvenirs de vacances qui dans ma tête en font un endroit idyllique.

  • Reply
    Jeannette
    22 juillet 2012 at 21 h 25 min

    Les boeufs sont totalement rock’n’roll !! la classe. j’adore les clous (sauf sur les caleçons des hommes ;-)) bises

    • Reply
      Laurence
      26 juillet 2012 at 9 h 15 min

      Moi je ne suis pas trop fan des clous en temps normal, sauf s’ils sont tout discrets comme ceux-là. Caleçon à clous … MDR !!!

  • Reply
    Elisabeth
    23 juillet 2012 at 15 h 36 min

    C’est génial ça de pouvoir se faire faire son sac, j’adore l’idée !

    • Reply
      Laurence
      26 juillet 2012 at 9 h 16 min

      C’est surtout une façon de ne pas avoir un stock qui mettrait en péril une petite entreprise et cela donne de l’importance au client … oui, c’est génial !

Répondre à Armelle Cancel Reply

*