Humeurs

ça n’arrive qu’à moi

Définitivement, je crois que ce n’est pas ma semaine.

Si vous souhaitez transformer une balade bucholique à vélo, détente de fin de journée, en une épreuve sportive et musclée … digne d’un mini raid, suivez moi !!!

Etape 1 : décider de faire le tour habituel … mais dans le sens inverse … c’est bon de changer ses habitudesEtape 2 : se sentir en forme (en fait, ça descend beaucoup plus que ça ne monte dans ce sens), et décider d’allonger la balade par un petit détour par le village.

Etape 3 : se laisser tenter par le « chemin des chênes » si joliment nommé. Passer devant de jolies maisons inconnues, pédaler à l’ombre des chênes, zieuter discrètement le panneau « Attention au chien » … et se faire courser par un énorme Patou des Pyrénées (normal me direz vous, c’est la région)

Etape 4 : pédaler à fond de peur de se faire niaquer les mollets, finir dans un champ à l’herbe haute. Ne pas oser faire demi tour histoire de ne pas tenter le diable le patou deux fois de suite

Etape 5 : traverser plusieurs champs, escalader des clôtures, porter le vélo, courir en levant bien haut les genoux car après avoir échappé au chien, se serait bête de se faire mordre par un serpentEtape 6 : retrouver la route, LA bonne route. Apprécier de rouler sur le bitume et laisser son esprit vagabonder tout en pédalant.

Etape 7 : trouver que la route monte beaucoup, qu’elle monte depuis un certain temps,  qu’elle monte encore et toujours, et de plus en plus à l’ombre … bizarre

Etape 8 : se rendre à l’évidence, on a loupé l’embranchement qui ramène à la maison

Etape 9 : faire demi-tour et rentrer en nage chez, suante mais heureuse de cet effort

Etape 10 : ruiner tout cet effort en se jettant sur le pain et le fromage et s’affaler sur le canapé. Si, si, ça m’arrive (le canapé. Parce que le fromage c’est tout vu et c’est pour ça que je pédale en ce moment) !!!

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *