Masculin au féminin

J’ai un fond très classique et même si je ne suis pas contre une touche « rock » de temps en temps, je ne me lâche pas facilement côté vestimentaire. Il m’a fallu des années pour me mettre (à dose homéopathique) au léopard (d’ailleurs est-ce encore à la mode), j’aime les clous mais qui ressemblent davantage à des rivets (traduire très discrets) et quand la ballerine ou le pantalon cigarette font un grand retour je suis aux anges !

Il en de même des mocassins. Vous savez ceux qui ont un côté sport et chic à la fois. Par contre, le mocassin plat, à moins d’être mince et grande et plutôt jeune, passé un certain âge, le côté collège peut vite virer en Madame Le Quesnoy !

Je suis tombée raide devant une paire de Marni mais finalement c’est un poil trop masculin et lourd. On a beau me vanter qu’avec un slim et des chaussettes retroussées c’est charmant, il faudrait quand même voir à ne pas me prendre pour un pigeon, je sais ce qui me va … ou pas !!

Alors quand l’autre jour, en passant devant chez André, j’ai aperçu cette paire de mocassins j’ai, en une fraction de seconde, abandonné toutes mes bonnes résolutions !

Elle étaient là, devant moi, magnifiques avec leur talon vernis couleur vert sapin, à un prix à deux chiffres (et en plus plutôt bas de l’échelle) et somme toutes assez confortable (bon, à ce prix là non plus il faut pas rêver, c’est pas du 100% cuir)  je les ai de suite adoptées.

Depuis, je sais que je tiens la journée de service complète, que le talon trotteur est définitivement le plus adapté à mon activité et qu’elles font une jolie jambe … que demander de plus !