En vrac #3

Une fois de plus voilà un billet en mode fainéante … le froid, la pluie et un vilain rhume ont eu, une fois encore, raison de mon inspiration alors, en vrac et en images, voici les nouvelles de ces derniers jours.

Du bon : je tiens le coup pour la detox, du moins bon, je me suis (encore) fait flasher sur la route, mon permis c’est la peau de chagrin !! J’ai écris quelques cartes de voeux à la main car définitivement les voeux par SMS ce n’est plus possible. On s’en fout que ce soit écolo si ça évite un timbre et un envoi, c’est tellement impersonnel !

Je me repose devant la télé et j’ai vu deux films coup de poing ce mois ci sur Canal + :

« De bon matin », l’histoire de Paul, employé de banque qui ce matin là, prend le chemin de son bureau armé d’un révolver. Il met alors fin à sa carrière – en tuant ses supérieurs hiérarchiques – et à la vie. Enfermé dans son bureau, il déroule le film de son existence …

C’est un film poignant, magistralement interprété par Jean Pierre Darroussin et une fois encore le constat que le monde du travail est un univers impitoyable dans lequel les sentiments et les scrupules n’ont pas leur place … un appel à des souvenirs douloureux.

« Toutes nos envies » : Claire (magnifique Marie Gillain) est juge du tribunal. Elle rencontre une mère de famille surendettée et décide lutter contre les sociétés de crédit qui plongent leurs clients dans une spirale infernale. Dans ce combat elle sera aidée par un confrère, Stéphane (Vincent Lindon également très convaincant), spécialiste du sujet.

J’avais laissé passer ce film lors de sa sortie en salle, quel dommage ! C’est un très beau film, saisissant, triste et réaliste.

Le hasard faisant bien les choses, j’ai du refuser catégoriquement un prêt « au cas où » que voulait absolument mettre en place ma banque. Ce sont ces prêts qui sont disponibles automatiquement dès lors que vous tapez « paiement  différé » sur les terminaux de cartes bancaires … un véritable pousse au crime que l’on vous propose comme ça, sans aucun justificatif ! Comme je venais juste de voir le film, inutile de vous dire que ma réponse a été sans appel !

J’ai aussi écouté l’audio-livre  « Les anonymes » de R J Ellory .

L’histoire : Après avoir été suspendu pour bavure, l’inspecteur Miller a en charge une enquête délicate. Quatre femmes ont été assassinées à plusieurs mois d’intervalle selon un procédé apparemment identique. Il découvre que la dernière victime vivait sous une fausse identité. Reprenant l’enquête depuis le premier meurtre, il se retrouve plongé dans une invraisemblable et sombre histoire au cœur des institutions politiques les plus secrètes du système américain.

J’avais beaucoup aimé Seul le silence du même auteur qui employait le même principe de construction avec différent narrateurs et retours vers le passé. C’est certes compliqué mais très efficace. Je suppose que le récit fait suite à une enquête minutieuse et c’est une facette passionnante de l’histoire des institutions américaines qui se retrouve au cœur de ce polar.

Cet automne, à l’occasion du salon du polar de Pau nous nous sommes emballés sur une éventuelle venue d’un écrivain américain, je me prends à rêver de rencontrer RJ Ellory … je suis en mode fan !

26 réponses

  1. Le crédit du « au cas où que si on sait jamais », je l’ai eu d’office avec mon compte, pas moyen de le virer. Mais ma conseillère m’a dit que surtout, si pour une raison X ou Y, j’ai besoin d’un petit prêt, je ne l’utilise surtout pas et qu’on verrait ensemble, car les taux d’intérêts sont super élevés. Elle est d’ailleurs bien embêtée de n’avoir d’autre choix que de le fournir avec le compte …

    • C’est ça … Une chance, j’ai eu le choix et je refuse, c’est vraiment criminel comme technique. J’ai eu une période pas du tout raisonnable en banque et ce genre de truc m’aurait définitivement coulée !!

  2. Bon point pour la détox et mauvais point pour ton permis ! J’ai frolé le désastre il y a quelques années… Depuis, j’ai levé le pied…. en revanche pour la détox, je suis en mode chocolat tellement je suis énervée ! Bises

    • C’est étonnant ! Je crois que petit à petit, toutes les banques s’y mettent, je le vois quand j’encaisse au restaurant, de plus en plus de carte offrent l’option « comptant ou crédit ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*