Critiques littéraires

Côté lectures #3

Toujours aussi peu présente ici en ce moment, moi qui suis en temps normal hyperactive, voilà que le mauvais temps me cloue à sur mon fauteuil et assise en tailleur je tue le temps en lisant.

Voici donc la dernière moisson de livres lus, terminés ou commencés en vacances.

Monsieur le commandant (Romain Slocombe).
Ce livre était dans ma PAL depuis l’automne 2011, date à laquelle j’avais rencontré l’auteur lors du salon du Polar à Pau (à noter qu’on devrait toujours rencontrer les auteurs APRES avoir lu leur livre …). Ce livre m’avait intrigué et à l’époque Romain Slocombe était en lice pour le prix Goncourt. Il n’aura finalement pas fait partie des finalistes mais son livre est de la veine de ceux qui dérangent et hantent longtemps après que l’on a tourné la dernière page.

Le sujet : Paul-Jean Husson est un écrivain-académicien réputé. Il a deux grands enfants, Jeanne et Olivier lui-même marié avec une jeune allemande, Ilse. En pleine période d’occupation, c’est un pétainiste convaincu et il ne cache pas son antisémitisme.

Le travail de documentation  a sans doute été très important, permettant de faire cohabiter des personnages de fictions à d’autres ayant réellement existé, ceci apportant encore plus de profondeur … et d’horreur. Construit sous la forme d’une longue lettre adressée par l’écrivain au commandant (Kreiskommandantur) c’est un livre original et étonnant, servi par une écriture nerveuse bien loin des livres que j’ai pu lire sur cette période de l’histoire, un beau livre.

Ligne de faille (Nancy Huston)
Le sujet : ce sont les récits successifs de quatre enfants de 6 ans, quatre générations différentes d’une même famille. Sol a 6 ans en 2004, Randall son père le même âge en 1984, Sadie sa grand mère en 1962, et son arrière-grand mère Kristina en 1944.

Le lecteur se trouve donc propulsé dans la vie de famille et remonte le temps pour tenter de comprendre comment les liens générationnels se sont tissés et comment chaque génération transmet souffrances, violence ou amour à la suivante avec le lot de répercussions déterminant l’existence.

La construction est originale, ce n’est pas un livre facile dans le sens où le lecteur est bousculé à chaque changement de générations mais c’est un magnifique roman sur la transmission familiale.

Une odeur de Gingembre (Oswald Wynd)
Le sujet : En 1903, Mary Mackenzie embarque en Chine pour épouser Richard Collingsworth, attaché militaire britannique auquel elle a été promise. Une liaison avec un officier japonais et une curiosité d’esprit désapprouvée par la communauté des étrangers en Chine la mettront au ban de la société et de sa famille. Elle se réfugie alors au Japon et découvre la culture orientale tellement éloignée de celle de l’Europe du début du XXème siècle.

Le livre est bâti en alternance sur des passages de son journal intime et les lettres qu’elle adresse à sa mère restée en Ecosse ou à son amie

Ce livre est sans aucun doute mon coup de cœur de la semaine. J’ai trouvé cette immersion dans la Chine et le Japon de l’époque passionnante … et tellement instructive. 

You Might Also Like

19 Comments

  • Reply
    Matching Points
    18 février 2013 at 18 h 23 min

    Ces lectures ont l’air très alléchantes ; nous aimons beaucoup Nancy Huston « Ligne de faille » bien sûr et aussi « Instruments des ténèbres », Le 3ème livre nous tente car nous aussi allons bientôt parler du Japon. Bravo pour la présentation des photos

    • Reply
      Laurence
      25 février 2013 at 16 h 26 min

      Je n’ai pas lu « Instruments des ténèbres », mais j’avais beaucoup aimé « l’empreinte de l’ange ».

  • Reply
    Une porte sur deux continents
    18 février 2013 at 19 h 10 min

    3 beaux titres qui font envie en cette période où il faut bon de lire au chaud !

    • Reply
      Laurence
      25 février 2013 at 16 h 26 min

      Bon pour le chaud cela devient un lointain souvenir …

  • Reply
    Arwen
    18 février 2013 at 20 h 56 min

    Moi, en ce moment, (enfin ça commence a duré hein…)je ne veux lire que du rêve ! Tout ce qui ne me fait pas rêver, je laisse! Ce qui fait que je ne lis pas grand chose en fait….

    • Reply
      Laurence
      25 février 2013 at 16 h 27 min

      Je me dis qu’il y a longtemps que je n’ai pas lu un livre qui fait rêver …

  • Reply
    Isa tout simplement ...
    19 février 2013 at 7 h 05 min

    au moins, tu prends le temps de lire, ce qui est loin d’être mon cas !

    • Reply
      Laurence
      25 février 2013 at 16 h 27 min

      C’est un choix, moins d’ordi et plus de papier … et puis comme l’activité est un peu plus calme en hiver, j’ai davantage de temps.

  • Reply
    Elisabeth
    19 février 2013 at 18 h 41 min

    Je ne connais pas les deux autres mais j’avais beaucoup aimé Lignes de faille (mais d’une manière générale j’aime beaucoup ce que fait Nancy Huston !

    • Reply
      Laurence
      25 février 2013 at 16 h 29 min

      Je ne connaissais pas Romain Slocombe et sans le salon du polar je ne connaîtrais sans doute toujours pas. Quant à « Une odeur de gingembre » de nombreuses blogueuses en ont parlé … toutes en bien !

  • Reply
    Le Journal de Chrys
    19 février 2013 at 18 h 54 min

    Je connais, j’ai lu les deux derniers qui chacun dans leur style m’ont beaucoup plus!

    Belle soirée à toi

    • Reply
      Laurence
      25 février 2013 at 16 h 30 min

      Le Slocombe est un beau livre également.

  • Reply
    Armelle
    19 février 2013 at 20 h 02 min

    Je ne lis plus… Un peu comme Arwen, envie de choses légères pour me remonter le moral. Bonne soirée

    • Reply
      Laurence
      25 février 2013 at 16 h 30 min

      Je réfléchis à un livre « qui fasse rêver » à te recommander …

  • Reply
    Xel0u le l0up
    21 février 2013 at 8 h 43 min

    Oh mais il y a eu un coup de frais ici, c’est joli !!!

    Je n’ai lu que Lignes de faille, qu’on m’a prêté et que je n’ai jamais revu mais je me rappelle que j’avais adoré !

  • Reply
    badbatdiary
    25 février 2013 at 14 h 16 min

    Tu me donnes vraiment envie d’entamer la lecture de Monsieur le commandant !

    • Reply
      Laurence
      26 février 2013 at 15 h 35 min

      C’est un beau livre, et la découverte d’un écrivain pour moi.

  • Reply
    Ta soeur
    26 février 2013 at 23 h 16 min

    Ça y est, la graine plantée avec le Japon porte ses fruits ! Magnifique Odeur de Gingembre … Quant à Romain Slocombe, je compte sur toi pour me le faire découvrir. Bisous !

Leave a Reply

*