Chambre numéro 10 (Prix de la mare au diable 6/10)

chambre-no-10.jpg4ème de couverture :« Il flotte sur les pays du Nord, et sur la Suède en particulier, un parfum de blues épais que même le soleil (si rare en ces contrées) ne semble pouvoir dissiper. Et l’inspecteur Winter (héros fétiche de Ake Edwardson, immense star du polar suédois avec Henning Mankell), traîne des pieds et se laisse souvent envahir par le gris d’un pays en crise tout au long de cette enquête complexe sur une série de meurtres aussi horribles qu’inexpliqués. Un polar mélancolique et intense. »

Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins. Même en vacances, même avec beaucoup de persévérance, je n’ai pas réussi à lire ce livre. J’ai estimé qu’au bout d’une centaine de pages je lui avais donné sa chance … mais vraiment, je n’accroche pas, trop ennuyeux pour moi … je passe mon tour !

Livre « lu » dans le cadre du Prix littéraire des blogueurs.

 

Share your thoughts