Critiques littéraires

Rencontre avec Céline Minard

SAMSUNG CSC

Je vous ai parlé de son livre, « Faillir être flingué » il y a peu et j’ai eu la chance de la rencontrer jeudi dernier.

Elle est arrivée très cool, détendue et pleine d’humour chez notre libraire pour une rencontre très intimiste (c’est peut être pour ça qu’elle était aussi sympathique) puisque nous étions une petite dizaine … le bonheur !

Je n’avais jamais rien lu d’elle auparavant mais il semble qu’elle aime explorer des univers très différents et que dans le cas précis de ce livre, elle ait choisi le western pour se projeter dans un espace encore différent et surtout avec un vaste terrain de jeu. Dans la ville naissante qu’elle a imaginé, elle s’est offerte l’éventail de tous les possibles dans un espace mythique … d’où ce grand récit.

Si elle a puisé son inspiration dans les westerns, ce ne sont pas ceux avec un héros solitaire, tous les personnages de son roman ont une place égale. Les clichés sont balayés et traités en décalés. Ce ne sont pas les chevaux mais les bœufs qui tirent le chariot par exemple.

Elle nous a parlé avec beaucoup de tendresse de l’indienne eau-qui-court-sur-la-plaine (celle au nom improbable), ce personnage étant le lien entre tous les autres et la prairie. Elle vit et ressurgit comme une rivière, point reliant les animaux et les hommes.

Et enfin, elle nous a parlé du titre de son livre « Faillir être flingué », ce titre si énigmatique. Il est né d’une discussion avec sa plasticienne sur les grandes actions du western : chevaucher, entrer dans un saloon par les fameuses portes, se faire raser, marcher dans la poussière … et faillir être flingué a jailli de cette conversation.

Alors voilà, je fais toujours les choses dans le désordre : j’achète le livre lors d’une rencontre et je le lis ensuite mais là, j’ai adoré faire le contraire et je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir ma minute groupie, ce que Céline a accueilli par un sourire plein de modestie, une chic fille !!

photo-3

You Might Also Like

19 Comments

  • Reply
    corinne
    8 novembre 2013 at 18 h 47 min

    Je ne connais pas du tout cette auteure, je vais m’empresser de la lire, merci pour cette découverte!

    • Reply
      Laurence
      10 novembre 2013 at 21 h 04 min

      Ce livre est totalement différent de ce que j’ai pu lire dernièrement, un coup de coeur !

  • Reply
    Isabelle
    8 novembre 2013 at 21 h 05 min

    Le titre est génial! (le prénom de l’indienne aussi)

    • Reply
      Laurence
      10 novembre 2013 at 21 h 05 min

      Ah, et si tu lisais la description des bains en plein désert, c’est top !

  • Reply
    Sylvie, Enfin moi
    8 novembre 2013 at 22 h 54 min

    Toujours intéressant de rencontrer l’auteure
    Cela donne envie de lire son livre
    Bises

    • Reply
      Laurence
      10 novembre 2013 at 21 h 07 min

      J’ai vu que tu avais acheté le Karine Thuil, tu nous diras ce que tu en a pensé. Bises

  • Reply
    Une Porte Sur Deux Continents
    9 novembre 2013 at 0 h 04 min

    C’est géniale de pouvoir rencontrer un auteur qu’on apprécie. Celle-là a l’air bien sympathique.

    • Reply
      Laurence
      10 novembre 2013 at 21 h 08 min

      Elle est passée à « La grande librairie », elle était très tendue mais là, en comité très réduit, c’était top.

  • Reply
    La Parenthèse Enchantée
    9 novembre 2013 at 9 h 00 min

    Je ne connaissais pas du tout , je crois que j’aurais beaucoup aimé aussi rencontré un écrivain dans ces conditions là … et à l’inverse je suis assez peu adepte des séances de signatures dans les grandes librairies ….

    • Reply
      Laurence
      10 novembre 2013 at 21 h 08 min

      Je n’aime pas non plus. De l’avantage d’habiter dans une petite ville, les rencontres sont moins nombreuses mais beaucoup plus intimistes.

  • Reply
    Arwen
    9 novembre 2013 at 11 h 30 min

    je n’ai jamais rencontré les auteurs dont j’avais lu (ou non) les livres…Je ne sais pas trop si j’aurais le même effet groupie qu’avec une autre personnalité!

    • Reply
      Laurence
      10 novembre 2013 at 21 h 09 min

      Je n’ai pu lui sortir que des platitudes … je suis nulle !!!

  • Reply
    Le Journal de Chrys
    9 novembre 2013 at 22 h 01 min

    Je n’ai jamais fait dédicacer de livre mais c’est vrai qu’échanger avec un auteur qu’on apprécie cela doit faire très plaisir!

    Beau weekend à toi

    • Reply
      Laurence
      10 novembre 2013 at 21 h 11 min

      J’aime beaucoup ces rencontres, elles sont rares, surtout pour les auteurs que je connais !

  • Reply
    Matching Points
    10 novembre 2013 at 17 h 08 min

    Nous avons l’occasion de voir des auteurs en chair et en os au Printemps du livre de Cassis, certains enthousiasment d’autres déçoivent mais nous n’avons pas l’occasion de nous entretenir directement avec eux car ce sont en général des auteurs très connus et seuls quelques happy few peuvent les approcher. Les rencontres chez les libraires sont nettement plus conviviales.

    • Reply
      Laurence
      10 novembre 2013 at 21 h 12 min

      Surtout quand comme moi vous vivez dans une petite ville (il faut bien que cela ait quelques avantages). Chaque année, je vais au salon du polar à Pau, c’est très intimiste, j’adore !

  • Reply
    Jeannette
    11 novembre 2013 at 22 h 58 min

    ta minute groupie 🙂 Dans ces moments là je suis toute embarrassée. bises

    • Reply
      Laurence
      13 novembre 2013 at 17 h 37 min

      C’est ça … mais c’est quand même dingue, je n’ai plus 20 ans !!

  • Reply
    Ta soeur
    25 novembre 2013 at 21 h 39 min

    J’ai hâte de le lire !
    Cet été … je n’ose plus noter tous les livres qui me font envie …

Leave a Reply

*