Pietra Viva (Léonor de Récondo) – Rentrée littéraire 2013 1,08%

SAMSUNG CSC

Il y a parfois des coups de pouce qui auraient mérité un bon coup de pied !!

Je m’explique. Début décembre, mon libraire me réserve une table au restaurant m’annonçant une jolie surprise; il venait manger avec Léonor De Recondo et Sabine Wespieser *

Ma sœur m’avait parlé tant et plus de je roman (et elle en parle si bien…) mais le sujet ne me tentant absolument pas j’étais passée outre ses conseils ** (oui ma sœur, j’ai honte !).

Le lendemain j’assistais à la rencontre littéraire avec Léonor de Recondo et le surlendemain je refermais la dernière page du livre avec un drôle de sentiment de fin venue trop vite.

Le sujet : en 1505, Michelangelo est déjà un artiste reconnu et le pape Jules II le charge de réaliser son tombeau. Il part donc à Carrare choisir les pièces de marbre qui seront nécessaire à la réalisation de l’édifice.

Dis comme ça, ce n’était pas tentant mais comment vous convaincre?

Le livre raconte les liens tissés pendant 6 mois par le sculpteur (d’un naturel solitaire et tourmenté pour ne pas dire carrément antipathique) avec la population du village, les carriers et le petit Michele, 6 ans qui vient de perdre sa mère. Ces relations vont faire naître en Michelangelo des émotions enfouies, révélant un homme inattendu.

C’est délicat, poétique, élégant, lumineux, envoutant, un pur bijou !

L’auteure est délicieuse. L’entendre parler est merveilleux tant elle est passionnée et habitée par ses personnages. Il y a une grande sincérité dans ce livre et quand Léonor de Récondo, dont le père était sculpteur nous a raconté son arrivée à Carrare, la mer, les arbres et la lumière de la carrière, je n’avais qu’une envie : sauter dans le premier avion pour l’Italie.

Tant de superlatifs me direz vous mais c’est qu’un mois plus tard, je suis toujours sous le charme du livre et de l’auteure, livre dévoré en quelques heures.

Un petit mot mérité sur l’éditrice qui sait si bien choisir ses auteurs et nous offre des livres d’une belle qualité (contenant et contenu). J’avais adoré « écoute la pluie » et c’est un pari très audacieux que de n’avoir choisi d’éditer qu’un seul livre pour la rentrée littéraire de 2013 … mais quel livre !! ***

* voilà pour le coup de pouce.
** et pour les coups de pieds qui se perdent …
*** le livre a d’ailleurs remporté le prix du livre des blogueurs des match de la rentrée littéraire, youpi !!!