Critiques littéraires

Rêves oubliés (Léonor de Recondo)

SAMSUNG CSC

Il s’agit du deuxième roman de Léonor de Recondo dont j’ai tant aimé Piétra VIva et j’ai retrouvé dans ce court roman, toute la grâce et la musicalité de l’écriture de l’auteure.

Léonor de Récondo retrace ici, de 1936 à 1949, l’histoire d’une famille (Aïta et Ama ont trois garçons et fuient avec leurs parents et oncles) d’espagnols exilés d’Irun à Hendaye puis vers les Landes pour fuir le Franquisme … autant de lieux qui me sont terriblement familiers *.

C’est un travail d’écriture remarquable ; le style est pur et précis tout en délicatesse au service d’une histoire émouvante. Le livre s’articule autour du journal d’Ama dans lequel elle consigne ses souvenirs, ses impression … sa vie et, en alternance, la voix d’un narrateur extérieur qui raconte le quotidien de la famille et les l’histoire de la France et de l’Espagne de cette époque.

Rêves oubliés est ce ces livres qui une fois la dernière page tournée font place à une émotion qui perdure longtemps, l’écriture de Léonor de Recondo nous immerge au cœur de cette famille et les dernières pages sont terribles.

Ce livre m’a singulièrement rappelé Les trois lumières par cette façon si pudique d’aborder les sentiments et la beauté de l’écriture qui cache des situations dramatiques.

Un petit regret cependant, j’aurais aimé que les éléments relatifs à la seconde guerre mondiale comme les camps de prisonniers, la résistance, le camp de déportation de Gurs ** soient développés … sans doute parce que je connais ces lieux et que j’aurais aimé en savoir davantage,  un peu comme si la beauté de l’écriture de l’auteur gommait la douleur … mais c’est un tout petit bémol !

* Le fleuve dont parle Léonor de Recondo dans son livre est La Bidassoa, traversée si souvent pour une escapade en Espagne … je crois que ne passerai plus jamais la frontière sans penser à cette famille !

** Plus de 30 ans que je vis à quelques kilomètres de ce camp dont je n’ai jamais visité le mémorial. J’ai toujours pensé que seuls des juifs y avaient été internés alors qu’il a accueilli des anciens combattants républicains de la guerre civile Espagnole en grand nombre.

Léonor de Recondo
Rêves oubliés
Edition points
185 pages

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply
    Matching Points
    17 juin 2014 at 10 h 41 min

    Nous ne connaissons pas cet écrivain. Le seul roman sur la guerre d’Espagne que nous avons lu était, il y a bien longtemps, dans notre adolescence, « Tanguy » de Michel del Castillo et il nous avait complètement traumatisées !

    • Reply
      Laurence
      23 juin 2014 at 18 h 21 min

      Je n’ai jamais entendu parler de ce Tanguy … bon, d’un autre côté, c’est davantage l’auteur que le sujet qui me fascine alors je passe !

  • Reply
    yuko
    17 juin 2014 at 17 h 53 min

    Si tu le compares aux 3 lumières, je sais que je vais craquer 🙂

    • Reply
      Laurence
      23 juin 2014 at 18 h 21 min

      C’est grâce à toi que j’ai découvert Claire Keegan alors si tu craques pour celui ci, tu me diras …

  • Reply
    Arwen
    18 juin 2014 at 18 h 54 min

    j’ai lu Tanguy, moi aussi….

    • Reply
      Laurence
      23 juin 2014 at 18 h 22 min

      Décidemment, il va quand même falloir que je me renseigne. Toi aussi ça t’a traumatisée ?

  • Reply
    Le Journal de Chrys
    18 juin 2014 at 21 h 49 min

    Un auteur que je ne connais pas. Mais ce que tu en dis éveille mon intérêt.
    J’ai lu TANGUY également il y a bien longtemps!!!

    Tu connais ce livre?
    Antoine et Isabelle
    http://lejournaldechrys.blogspot.fr/2011/12/antoine-et-isabelle.html

    Bonne fin de semaine

    • Reply
      Laurence
      23 juin 2014 at 18 h 23 min

      Je ne connais pas Antoine et Isabelle mais je suis allée lire ton billet, je crois que ça me plairait bien !

  • Reply
    Sylvie, Enfin moi
    19 juin 2014 at 22 h 17 min

    C’est très sympa cette dédicace
    Je vais le lire
    Bisous

    • Reply
      Laurence
      23 juin 2014 at 18 h 23 min

      Léonor de Recondo est non seulement belle, talentueuse … et tellement sympathique !

  • Reply
    Isabelle
    20 juin 2014 at 11 h 54 min

    Tu me donnes envie de le lire et j’en parlerai à une amie qui est plongée en ce moment dans des recherches sur ses origines espagnoles. J’ai aussi entendu parler de ce camp récemment à la TV.

    • Reply
      Laurence
      23 juin 2014 at 18 h 24 min

      C’est un tout petit livre, vite lu, qui associe la petite et la grande histoire, et c’est tellement merveilleux comme style … bon, j’arrête !!

  • Reply
    Danièle M
    11 septembre 2017 at 21 h 50 min

    Je crois que je vais commence ma découverte de Leonor de Recondo par ce livre

    • Reply
      Laurence
      18 septembre 2017 at 9 h 54 min

      Oui, c’est son premier mais comme ils sont tous différents, tu peux les lire dans le désordre ! Bises

Leave a Reply

*