Critiques littéraires

N’oublie pas les oiseaux (Murielle Magellan)

201406 Lecture2

Pour commencer, « N’oublie pas les oiseaux », c’est un livre dont a pas mal parlé lors de la rentrée littéraire de janvier 2014, c’est une couverture intrigante (et attirante) et enfin, c’est une histoire d’amour située dans les années 80 … ce roman était fait pour moi !

Murielle Magellan raconte sa propre histoire dans ce livre. Celle d’une jeune provinciale qui débarque à Paris en 1984, des rêves de chansons plein la tête. Elle intègre une école de chansons et tombe sous le charme de « l’homme slave », un des professeurs de l’école. Francis a 25 ans de plus que Murielle, c’est un séducteur en diable mais il possède tout ce que la jeune fille aime chez les hommes. Elle est subjuguée et à force d’audace et de ténacité finira par conquérir cet homme insaisissable, aura un fils et vivra même des moments paradisiaques à ses côtés.

Ne croyez pas que je vous en ai trop dit, ce que je vous dévoile vous le saurez dès les premières pages et ce livre, c’est l’histoire vraie d’un amour, un amour passionné et magnifique, tour à tour sombre et lumineux, une histoire pleine de bruits et de fureur, une passion dévorante mais infiniment romanesque…

Ce roman autobiographique, construit en huit mouvements dissèque 20 ans d’un amour « hors normes ». Elle nous montre tout ce qu’il est possible d’endurer par amour et comment elle s’est construite sur cet amour doublé de souffrance. C’est un livre intimiste, ponctué d’extraits de ses journaux intimes. Il n’y a ni jugement, ni remord, ni regret dans ce livre, juste un regard bienveillant sur les erreurs qu’on ne reproduirait plus forte de 20 ans de plus.

C’est un roman touchant et magnifique, à la fois gracieux et fort, émouvant et intense, intimiste mais laissant l’identification possible (ah, les soirées à attendre que le téléphone sonne ou le répondeur qui ne clignote pas … le portable a révolutionné la conquête amoureuse, je vous le dis !!!). C’est le genre de livre qui vous laisse un côté doux-amer la dernière page tournée.

Et donc pour finir, c’est un livre que je vous recommande vivement !!!

N’oublie pas les oiseaux
Murielle Magellan
Editions Julliard
340 pages.

You Might Also Like

16 Comments

  • Reply
    Christine
    23 juin 2014 at 19 h 30 min

    Beau billet Laurence. Tu parles très bien de ce livre et nous donnes envie de nous plonger dedans. Certains aspects que tu évoques résonnes fort en moi. Une histoire d’amour dans les années 80, c’est aussi pour moi 😉

    • Reply
      Laurence
      24 juin 2014 at 16 h 34 min

      Merci Christine ! J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre et sans doute à cause des retenticences vers ma propre histoire !

  • Reply
    Matching Points
    23 juin 2014 at 19 h 48 min

    Histoire d’amour douce amère et hors normes, c’est tentant ! L’attente du coup de fil ou de la lettre : le portable ou les e-mails n’ont pas vraiment révolutionné la conquête amoureuse puisqu’on ouvre sa boîte mail plusieurs fois par jour et on garde un œil en permanence sur le portable. Les nouvelles arrivent en temps réel mais quand elles n’arrivent pas il y a toujours l’attente 😉

    • Reply
      Laurence
      24 juin 2014 at 16 h 37 min

      C’est vrai que d’être toujours connecté pour attendre peut sembler similaire mais les soirées à attendre un appel en restant sur place où le fait de se jeter sur le répondeur à peine la porte de chez soi refermé, ça sent pour moi le vécu est des heures de désespoir stérile ! C’est une autre époque … et au final, d’autres contraintes !

  • Reply
    Le Journal de Chrys
    23 juin 2014 at 21 h 53 min

    Ton billet donne envie de noter le titre sans tarder!

    • Reply
      Laurence
      24 juin 2014 at 16 h 38 min

      Allez, hop, dans ta liste à lire !!

  • Reply
    Sylvie, Enfin moi
    23 juin 2014 at 22 h 53 min

    Je le note dans ma selection vacances
    Bisous

    • Reply
      Laurence
      24 juin 2014 at 16 h 38 min

      vacances, c’est pour bientôt ? Bises

  • Reply
    Isa
    24 juin 2014 at 6 h 39 min

    On sent que tu as aimé tellement ton enthousiasme transpire au travers de ces lignes
    Je ne suis en général pas très fan des histoires d’amour mais sait-on jamais , je note ce titre 😉

    • Reply
      Laurence
      24 juin 2014 at 16 h 39 min

      Moi, j’ai parfois un coeur de midinette et j’ai attendu et aimé avec Murielle !!

  • Reply
    Valérie@EnvieVoyages
    24 juin 2014 at 9 h 35 min

    Typiquement le genre de lecture que j’affectionne à cette période de l’année.
    Oui j’ai des lectures riches et variées en fonction des saisons… No Comment :p

    • Reply
      Laurence
      24 juin 2014 at 16 h 39 min

      Moi aussi je varie souvent de style de lectures, mais je ne sais pas si c’est en fonction des saisons !

  • Reply
    Stéphanie
    24 juin 2014 at 11 h 54 min

    Je vais l’acheter dès ce soir !

    • Reply
      Laurence
      24 juin 2014 at 16 h 39 min

      Waouh, là je suis très persuasive ! Tu me diras alors.

  • Reply
    Polina
    25 juin 2014 at 15 h 33 min

    Comme cette fille qui joue les équilibristes sur la couverture, tu me donnes l’envie de me plonger dans ce livre, pour y tomber comme dans le terrier d’Alice 🙂

    • Reply
      Laurence
      26 juin 2014 at 9 h 02 min

      Je ne suis pas sûre que les rencontres de Murielle soient toutes aussi merveilleuses que celles d’Alice mais ce sont un peu des rêves de petites filles qui s’envolent au fil des pages !

Leave a Reply

*