Critiques littéraires

La petite communiste qui ne souriait jamais (Lola Lafon)

201407 LecturesDe Nadia Comaneci je me souviens du corps musclé, du salut tendu et de cette coupe de cheveux au bol. Je me souviens aussi des figures enchainées à vive allure sur les diagonales du tapis ou de ses folles voltiges aux barres asymétriques. Je ne me suis jamais intéressée plus que ça à la gymnastique mais cette petite roumaine a quand même marqué mon esprit et sans doute celui de beaucoup de ma génération.

Nadia Comaneci, celle qui a enchanté les Jeux Olympiques de Montréal en 1976 au point de mettre KO tous les ordinateurs qui n’avaient pas été programmés pour permettre la saisie du 10 offre à Lola Lafon la possibilité d’un ouvrage fascinant, mi biographie, mi roman ; le roman d’une vie (un destin complexe et bouleversant) et d’une époque historique sombre.

Ce livre raconte non seulement la jeunesse de la jeune roumaine mais aussi la Roumanie des années 80 et les lubies du couple Ceaucescu. La première partie est consacrée à la sélection de la toute jeune Nadia, les entraînements à outrance, les régimes draconiens et autres méthodes permettant de retarder la puberté des gymnastes afin d’offrir la jeunesse éternelle. La seconde partie est davantage centrée sur les évolutions de la Roumanie, la souffrance du peuple roumain et les derniers soubresauts de l’endoctrinement avant la chute du bloc de l’est.

Lola Lafon explique que « si les dates, les lieux, les évènements ont été respectés, pour le reste elle a choisi de remplir les silences de l’histoire et ceux de l’héroïne ». J’ai beaucoup aimé cette construction particulière faite de courts chapitres donnant un rythme efficace et cette façon qu’a eu l’auteure de donner la parole (de façon fictive) à Nadia Comaneci pour qu’elle rectifie, commente et apporte sa propre version des faits sur sa vie et sur la Roumanie.

La partie qui m’a le moins plu est sans doute celle traitant de la fuite de Nada Comaneci à l‘ouest, plus complexe et moins percutante mais ce n’est qu’un petit bémol.        

J’en profite pour vous mettre en ligne une video, à voir ou revoir !!!

La petite communiste qui ne souriait jamais
Lola Lafon
Actes Sud
315 pages

You Might Also Like

26 Comments

  • Reply
    Une Porte Sur Deux Continents
    7 juillet 2014 at 17 h 27 min

    Son exploit aux JO de 76 a marqué à tout jamais la mémoire collective québécoise. C ‘est intéressant de s’intéresser à son parcours sous une autre forme à travers ce livre que j’aimerais bien lire. Merci beaucoup de nous en avoir parlé.

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 15 min

      C’est vrai que cela a du avoir encore plus de retentissement chez toi !

  • Reply
    Le Journal de Chrys
    7 juillet 2014 at 19 h 03 min

    J’avais lu un article sur ce livre dans un magazine et m’étais dit: ohhh ça m’intéresse!!!
    Maintenant que j’ai lu ton avis, le livre m’intéresse encore plus!

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 15 min

      C’est vraiment très intéressant, même si la fin est un peu moins bien, cela reste un très bon livre à mon avis.

  • Reply
    matchingpoints
    7 juillet 2014 at 19 h 23 min

    On se souvient de cette petite puce, elle nous tellement impressionnés ! Le livre parait très intéressant !

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 16 min

      J’ai revu les vidéos et c’est incroyage comme ça m’avait marqué !

  • Reply
    Valérie
    7 juillet 2014 at 20 h 02 min

    Une gymnaste avec des prouesses incroyables et surhumaines, à cette époque, on parlait de prodige mais silence sur l’arrière décor.
    Je découvre le livre ici et je finis par l’acheter.
    Valérie

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 32 min

      vu le temps que j’ai mis à répondre, tu l’as lu ?

  • Reply
    Black SAPES
    8 juillet 2014 at 22 h 12 min

    Oui un vague souvenir de cette époque mais vraiment vague !!!

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 16 min

      Ah oui ? moi je m’en rapelle vraiment bien mais j’ai sans doute oublié beaucoup d’autres trucs.

  • Reply
    Sylvie, Enfin moi
    8 juillet 2014 at 22 h 37 min

    Je ne suis pas sûre de le lire
    C’est vrai qu’elle était incroyable
    Bisous

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 17 min

      On ne peut pas tout lire … Bises

  • Reply
    yuko
    9 juillet 2014 at 9 h 33 min

    J’aime beaucoup l’idée de s’intéresser à cette jeune femme et à son pays, la Roumanie, à travers elle. C’est assez peu courant en littérature.

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 18 min

      C’est une façon originale d’évoquer la jeunesse de ces sportifs … c’est sans doute applicable à tout le bloc de l’est !

  • Reply
    Polina
    10 juillet 2014 at 9 h 54 min

    Ah, là…tu touches une corde sensible 🙂 …

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 19 min

      J’aurais bien aimé avoir ton avis sur ce livre d’ailleurs …

  • Reply
    La Lune en Avril
    13 juillet 2014 at 12 h 01 min

    c’est vrai que cette sportive a un parcours impressionnant… je ne suis généralement pas fan des biographies, à voir… beau week end, biz

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 19 min

      C’est beaucoup plus qu’une biographie car c’est romancé ou extrapolé et ça se lit comme un roman ! Bises

  • Reply
    Valérie@EnvieVoyages
    14 juillet 2014 at 16 h 30 min

    J’aime beaucoup cette idée lecture, merci 🙂

  • Reply
    Arwen
    17 juillet 2014 at 18 h 44 min

    je me souviens très bien d’elle : elle était tout à fait exceptionnelle !

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 20 min

      C’est ça, exceptionnelle, tu as raison.

  • Reply
    Isa
    18 juillet 2014 at 22 h 04 min

    Là, par contre , je te suis un peu moins 😉
    Nadia Comaneci , c’est pas vraiment ma tasse de thé.

    • Reply
      Laurence
      2 août 2014 at 18 h 21 min

      Je peux te dire, que je n’ai jamais été fan des gymnastes non plus mais quand même, celle là a marqué ma mémoire par ses exploits. Par contre, j’avais complètement zappé la suite de sa vie pas très glorieuse.

  • Reply
    Bibliblogueuse
    19 mars 2016 at 11 h 33 min

    J’ai aimé découvrir la vie de ce prodige de la gymnastique sur fond de Roumanie des années 70-80 mais le style de l’auteur ne m’a pas plu, cela ressemble plus à du journalisme qu’à de la littérature. Mon avis sur ce roman est donc très mitigé.

    • Reply
      Laurence
      9 avril 2016 at 17 h 25 min

      C’est vrai que la construction est mi fiction, mi reportage … c’est aussi ce qui m’a plu mais je comprends qu’on puisse être déroutée par ça !

Leave a Reply

*