Uncategorized

Accords et désaccords

Mars 2010 Etole

Dans la série des petites manies : été comme hiver, tous les jours ou presque (merci la clim dans mon bureau), j’aime porter une écharpe, un foulard ou une étole. Cet accessoire de mode est certes utile mais surtout, il compète merveilleusement une tenue, lui donne du style, un touche de couleur … et même bonne mine les jours difficiles.

Les saisons et les modes se succèdent et il y a toujours de quoi s’enrouler autour du coup, des cheveux voire de la taille un joli bout de tissu ;  uni ou imprimé, carré, long voire très long, en soie, en coton ou en laine … cela se décline à envie.

Ajoute à cela les multiples façons de disposer le foulard ou le chèche et cela devient au final un véritable casse-tête. Noué la pointe en bas, enroulé autour du coup, pointes rentrées ou virevoltantes sur les épaules… tu passes en quelques secondes du look Jackie Kennedy à bohême, militaire, voire scout !!!

Idem pour l’écharpe qui donne un petit air baba cool l’été, annonce fièrement que tu es frileuse si tu t’entortille 25 fois autour du cou une écharpe de 3 mètres en plein l’hiver ou fait très « j’affiche mes idées politique » si tu la portes rouge et négligemment pendante sur ton manteau.

Bref, avec tout ça, tu peux passer des heures devant la glace à décider quelle tonalité tu veux donner à ta tenue du jour … et moi, j’adore ça !!!

Je sais, j’avais juré cet hiver que le léopard ne passerait pas par moi, mais, le printemps venu, j’ai finalement craqué pour une étole en laine fine à l’imprimé sauvage que je ne quitte plus. Je n’ai qu’à moitié renié mes conviction puisque elle n’est pas couleur fauve mais bleue.

Je la mets avec tout : un chemisier blanc, une chemise bleu, un pull gris ou noir … et j’ai même tenté le coup avec une marinière. Certains trouveront peut-être le mélange des styles peu harmonieux mais ça m’a mis de bonne humeur cette discordance …

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *