Vanity

Petit plaisir n° 505

Vernis-018.jpg

En week-end … enfin et pour fêter la fin de cette horribillis semaine, un billet de fille, un truc bien futile … il y avait longtemps …

Parlons d’un plaisir que j’ai découvert il y a peu. Pendant deux décennies ou presque (adolescente, étudiante, jeune travailleuse …), j’ai rongé mes ongles. Depuis quelques années, je ne cède plus à cette manie mais j’ai gardé les ongles fragiles et pour être honnête, je n’ai rien fait pour y remédier. Vaisselle sans gant, équitation, ménage, cuisine ou jardinage, je ne leur ai rien épargné …

Il y a deux ou trois ans, j’ai découvert le plaisir léger de la manucure et par là même, j’ai appris à mieux accepter mes mains, ou plutôt mes doigts que je baptisais régulièrement knackis ou petits boudins.

Depuis quelques mois, je prends grand soin de tout ce petit monde à grand renfort de crème hydratante, soin cuticules et compléments alimentaires. Récompensée par quelques mois d’efforts, depuis peu, je m’autorise un vernis de couleur … un petit bonheur coloré dans un jolie flacon et une collection qui s’agrandit.

Cette semaine, j’ai découvert chez Angie, que le vernis 505 de Chanel faisait un malheur. Comme je suis toujours à l’affut de la moindre nouveauté, après avoir fait ma quiche de base (traduire : j’ai demandé à quoi ressemblait cette couleur qu’à priori tout le monde s’arrache alors que le lien était en ligne), j’ai fait ma fashionista (pas de base) et j’ai demandé à voir « THE 505 de CHANEL » !!!

Il est tout simplement superbe, entre le gris et le taupe. Pas l’ombre d’une hésitation et deux épisodes de « Dirty Sexy Money » plus tard, j’avais appliqué mes 4 couches de vernis : transparent dessous, deux couches de couleur et top coat !!! Même si je manque d’entraînnement, que je n’ai pas réussi à éviter quelques bavouilles, j’ai fait ça dans les règles de l’art et par la même, je me suis offert deux heures de repos.

Depuis ce matin (bon, je vous passe que ce n’était sans doute pas suffisamment sec puisque j’ai les traces des fils de draps incrustées), j’admire mes ongles, je tape sur mon clavier du bout des doigts, je cuisine gantée et je les prends même en photo … je vous avez prévenu(e)s, c’était un billet fille !!!

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *