Critiques littéraires

Le cercle (Bernard Minier)

201412 Lectures 2

Marsac, petite ville étudiante du sud-ouest, un soir de juin 2010, alors que la France est devant les postes de télévisions pour suivre la coupe du monde de Football, Hugo est retrouvé prostré au bord d’une piscine dans laquelle flottent des poupées. A l’intérieur de la maison, c’est un horrible spectacle qui attend la brigade de gendarmerie de Marsac. La mère d’Hugo, ancien amour du commissaire Martin Servaz l’appelle et lui demande d’enquêter sur ce crime dont son fils se trouve le premier accusé.

Je n’en dirai pas davantage car comme dans « glacé », très vite l’intrigue se met en place pour faire place à une enquête qui mène le lecteur sur de nombreuses pistes, avec autant de rebondissements et je ne voudrais pas en dire trop.

Comme dans son premier roman, une atmosphère singulière et oppressante règne tout au long du roman : environnement gris (pour qui connais les vallées encaissées des Pyrénées, ardoises, et montagnes donnent un côté très sombre aux paysages) averses diluviennes, orage violent, musique de Gustav Malher … cette atmosphère lugubre contribue au suspense haletant de cette histoire aussi perverse qu’angoissante.

C’est rapide, l’alternance de pistes et de fausses pistes pousse le lecteur à tourner les pages avec avidité, et ce d’autant plus que c’est très bien écrit.

Je n’ai pas eu les même sueurs froide que dans « Glacé » (ce sera le seul bémol) mais on peut le lire sans avoir lu « Glacé ». J’ai retrouvé les personnages avec beaucoup de plaisir. Martin Servaz en commissaire torturé limite dépressif s’est étoffé, la jolie Irène Ziegler, mise au placard de la gendarmerie est toujours aussi plaisante et Hirtmann toujours aussi inquiétant … j’ai hâte de lire le suivant !

You Might Also Like

15 Comments

  • Reply
    Arwen
    26 décembre 2014 at 17 h 18 min

    brrrrrrrr, tu sais ce que je pense des polars hein….

    • Reply
      Laurence
      1 janvier 2015 at 18 h 36 min

      Oui … mais je te remercie quand même de prendre la peine de me laisser chaque fois un petit message ! Merci Arwen.

  • Reply
    matchingpoints
    26 décembre 2014 at 18 h 27 min

    Il y a comme un courant d’air glacial que l’on ressent en lisant votre post, ça promet ! Bonne soirée

    • Reply
      Laurence
      1 janvier 2015 at 18 h 35 min

      Le premier est glacial, le second caniculaire … mais humide. Dans tous les cas, frissons garantis !

  • Reply
    Koalisa
    26 décembre 2014 at 20 h 45 min

    J’adore ce genre d’ambiance ! Merci pour la découverte… Bonnes fêtes de fin d’année (qui pour toi doivent rimer avec beaucoup de travail !).

    • Reply
      Laurence
      1 janvier 2015 at 18 h 35 min

      C’est ça, beaucoup de travail mais inutile de se plaindre, ça va tomber d’un coup !! Belle année à toi et famille Koalisa.

  • Reply
    l'angevine
    27 décembre 2014 at 17 h 58 min

    je lis depuis des semaines de vieux livre dont « noeud de vipères » que je vais découvrir ce soir le premier chapitre…

    • Reply
      Laurence
      1 janvier 2015 at 18 h 34 min

      Il faudrait que je me remette à lire des classiques moi aussi !

  • Reply
    Sylvie, Enfin moi
    29 décembre 2014 at 22 h 38 min

    Ben voilà il faut que je me procure les deux
    Bisous ma belle

    • Reply
      Laurence
      1 janvier 2015 at 18 h 33 min

      Attention, addiction garantie ! Bises

  • Reply
    yuko
    31 décembre 2014 at 18 h 22 min

    Tu dis que glacé est bien ? Je le note pour un début d’année tout en frisson ^^ Merci du conseil et bonne fin d’année à toi !

    • Reply
      Laurence
      1 janvier 2015 at 18 h 33 min

      C’est glaçant à souhait .. tu me diras !

  • Reply
    Isa
    4 janvier 2015 at 22 h 21 min

    Pour ma part, j’ai plus aimé celui ci que Glacé mais c’était le 1er que je lisais de Bernard Minier, c’est peut être pour cela.
    Quoi qu’il en soit, ce sont 2 très bons policiers …et mon libraire m’a dit que le dernier était le meilleur !
    J’attends qu’il sorte en poche pour le lire …

    • Reply
      Laurence
      5 janvier 2015 at 16 h 13 min

      Je crois que les avis sont partagés mais comme toi, j’attends la sortie du 3ème en poche !

  • Reply
    N’éteins pas la lumière (Bernard Minier) | Instantanés Futiles
    4 mars 2015 at 10 h 57 min

    […] gaver ma liseuse et dévorer le dernier Bernard Minier. Après « Glacé » et « Le cercle », j’ai retrouvé avec plaisir Martin Servaz, plus dépressif que jamais mais toujours près à […]

Leave a Reply

*