Thaïlande Voyages

Sawadee Ka Thaïland #4

SAMSUNG CSC

En ce quatrième jour, nous continuons notre progression vers le nord. La végétation est de plus en plus verte et abondante, nous montons en altitude et les barrages routiers de plus en plus nombreux … c’est encore loin Chianrai ?

Nous faisons une halte dans la région du Lampang. Cette ville a perdu son côté pittoresque au profit d’une modernisation un peu anarchique. Visite du Wat Phra That Lampang Luan. Ce temple ne m’a pas laissé un souvenir impérissable et pour être tout à fait honnête, si je n’avais pas pris de notes je crois même que je l’aurais complètement oublié.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

La mémoire me revient un peu, aidée par la chronologie des photos mais il ne reste que quelques souvenirs de cette journée : un lac immense au bord du quel nous avons fait la pause déjeuner, des plantations d’ananas sur les collines,  des arbres à teck à profusion et des heures de route avant d’arriver à bon terme. Nous nous dirigeons vers les montagnes du Nord. Chianrai est le carrefour routier de cette province limitée au nord-ouest par la Birmanie et au nord-est par le Laos.

Notre guide nous perd, notre chauffeur s’agace mais nous arrivons quand même à trouver le village où vivent encore quelques minorités ethniques. Alors qu’à la faveur des tours et détours nous imaginions trouver un lieu perdu au milieu de la forêt, en fait, à quelques encablures de la route principale, se trouve un village … typique certes mais avec un droit d’entrée payant (cher, très cher) et un parking à autocars … déception, nous sommes bien loin d’un rendez-vous en terre inconnue !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Soyons positif, ce sera l’occasion de faire de belles photos mais ce lieu nous met extrêmement mal à l’aise. Je n’aime pas jouer les voyeurs devant une population qui tient davantage du folklore que de l’authenticité … Le village est fait de maisons traditionnelles, en bois ou torchis et différentes ethnies y résident. De religions différentes, elles vivent toutes en autarcie dans ce village d’où elles ne peuvent pratiquement pas sortir … enfin, c’est ce que nous a dit notre guide mais comme avec du recul elle nous a dit beaucoup de non-vérités …

SAMSUNG CSC

La tribu des Padaung d’où sont issues les « femmes girafes » est une minorité ethnique de Birmanie. Ils ont fui le régime militaire Birman dans les années 90 et leur statut dans le village ne nous a pas semblé bien clair. Finalement, je crois que ce lieu sera un regret davantage qu’un beau souvenir …

Quand enfin nous arrivons à notre hôtel, la journée a été longue, très longue et l’hôtel est lugubre, très lugubre ! La nuit a pratiquement envahi les lieux, nous sommes perdus au milieu de nulle part et les seuls occupants de l’établissement (nous, le guide et les moustiques). Je me dégourdis les jambes dans la piscine au fond bleu marine et je me fais le film (de guerre) tant l’endroit est glauque. Les grenouilles qui tiennent lieu de fontaine sont en berne, le bar de la piscine désaffecté, les fils électriques pendent et les serviettes de piscines sont usées à la corde … ce lieu me colle la chair de poule mais contre toute attente, les températures plus clémentes et l’air est moins étouffant nous offriront notre première nuit réellement réparatrice … seules les puces viendront réveiller notre amie et lui laisseront un souvenir tenace pendant les jours qui suivront !

You Might Also Like

20 Comments

  • Reply
    matchingpoints
    9 mars 2015 at 10 h 20 min

    C’est vrai, lorsque les ethnies ne vivent plus qu’à travers le tourisme, cela devient triste et souvent pitoyable. Nous étions aussi dans ce coin,heureusement nos hôtels étaient tous d’un certain confort.

    • Reply
      Laurence
      9 mars 2015 at 16 h 20 min

      C’était un bel hôtel mais noyé dans la végétation, terriblement sombre et angoissant, sentiment renforcé par une occupation quasi nulle et la nuit qui tombe si vite.

  • Reply
    Koalisa
    9 mars 2015 at 13 h 38 min

    Je pense qu’il ne faut pas s’attendre à trouver des lieux et des peuples « authentiques » quand on paie pour ça. Le tourisme reste le seul moyen pour ces ethnies de gagner leur vie, ça déforme forcément l’image…Il y a la même chose avec les aborigènes Orang Asli en Malaisie, les Occidentaux se plaignent mais quand on compare il faut savoir qu’on leur paraît tous immensément riches !

    • Reply
      Laurence
      9 mars 2015 at 16 h 21 min

      Je comprends ce que tu veux dire, c’est juste que nous n’étions pas prévenus que c’était un village-exposition … du coup, on a été très mal à l’aise et c’est sans doute le tourisme qui les fait vivre mais quand même …

      • Reply
        Koalisa
        11 mars 2015 at 10 h 29 min

        Ah tu ne savais pas, d’accord… Ca m’étonnait aussi. C’est malheureusement le seul moyen pour ces villages, se transformer en zoos humains pour garder leurs traditions, c’est très dommage. J’aurais été mal à l’aise aussi !

        • Reply
          Laurence
          12 mars 2015 at 11 h 18 min

          « Zoo humain », comme ton expression est véridique !!! j’ai honte rétrospectivement et je me suis donnée bonne conscience en achetant plein de babioles … c’est mal !!!

  • Reply
    yuko
    9 mars 2015 at 20 h 22 min

    Coucou Laurence, j’aime beaucoup tes articles de voyage, aussi parce qu’ils n’idéalisent pas toujours tout. On n’est pas toujours satisfaits de tous nos moments de voyages mais ils font partie de l’expérience et nous apportent toujours quelque chose au final. Un recul sur soi et notre rapport aux autres notamment 😉

    • Reply
      Laurence
      12 mars 2015 at 11 h 13 min

      Oh, je te remercie !! Tu sais que j’adore relire mes billets des années plus tard (et c’est souvent ce qui me motive à continuer ce blog) alors autant que le reflet soit le plus proche de la vérité.

  • Reply
    Sylvie, Enfin moi
    10 mars 2015 at 22 h 19 min

    C’est aussi une chance pour le pays le tourisme, cela les aide à vivre, ça j’aime
    Bisous

    • Reply
      Laurence
      12 mars 2015 at 11 h 14 min

      Oui, c’est une façon de voir les choses … mais si j’avais été prévenue, je n’y serais pas allée. J’aurais aimé davantage d’authenticité comme dans le rue. Tu manges sur des tables de camping, des tabourets, sans chichi … comme eux quoi !

  • Reply
    blacksapes
    11 mars 2015 at 23 h 07 min

    De magnifiques photos d’une Thaïlande que je ne connais pas comme ça
    Superbe
    Bises

    • Reply
      Laurence
      12 mars 2015 at 11 h 21 min

      Merci !!! Moi c’est tes photos que je trouve superbes, je suis toujours admirative des tes tenues !

  • Reply
    Nouce
    12 mars 2015 at 22 h 25 min

    Je rattrape mon retard ici, et je découvre les très belles photos de ton voyage (dans ce billet, et les autres)!!
    Je comprends ce que tu dis, et je comprends le malaise. C’est tellement compliqué de trouver le bon équilibre, pour ces peuples…

    • Reply
      Laurence
      15 mars 2015 at 18 h 55 min

      Oui, tu as raison, l’équilibre n’est une évidence pour personne !

  • Reply
    Valeri@EnvieVoyages
    13 mars 2015 at 3 h 39 min

    Je comprends ton sentiment de mal aise par rapport aux habitants de ce village. Pas sûr que j’aurai apprécier la visite non plus…
    Les ethnies minoritaires ne vivent plus que par le tourisme et parfois pour le tourisme et c’est là, que la limite est souvent très floue.
    En tout cas, les photos de ce pays qui m’est inconnu sont splendides (et pas que sur cet article-ci!)

    • Reply
      Laurence
      15 mars 2015 at 18 h 56 min

      Merci !!! Cela aura été la seule fausse note de notre voyage (enfin, presque …) alors pas de quoi se plaindre !

  • Reply
    Isa
    15 mars 2015 at 15 h 34 min

    Des pleins galéres comme celui ci , j’en ai eu quelqu’uns … heureusement on les oublie vite ! C’est un peu le souci de la Thailande, c’est que l’on peut passer d’endroits paradisiaques à d’autres beaucoup plus glauques !
    Lors de notre arrivée à Koh Phi Phi, nous nous sommes rendus compte que l’hotel choisi sur internet, au calme tout au bout de la baie, était en fait sur une partie de la plage qui n’avait pas été nettoyée depuis le tsunami … dur dur dans un endroit réputé pour ces plages paradisiaques !! Du coup, nous avons payé la 1er nuit puis changé d’hotel ..

    • Reply
      Laurence
      15 mars 2015 at 18 h 57 min

      Nous avons terminé notre voyage à Koh Phi Phi également mais pour nous, cétait le paradis sur terre … je vais bien finir par en parler mais c’est long !

  • Reply
    Anne
    21 mars 2015 at 20 h 52 min

    Comme tu as du être déçue…

  • Reply
    Authentik Vietnam
    26 septembre 2017 at 12 h 37 min

    Ca fait envie de visiter! Les images des ethnies assez semblables à celles du Vietnam. Ca me fait surpris.

Leave a Reply

*