Critiques littéraires

L’ignorance (Milan Kundera)

L'ignorance

J’ai parfois des envies de lire des auteurs que je ne connais pas et de Milan Kundera, je ne connaissais que « L’insoutenable légèreté de l’être » … et encore, pour avoir vu le film ! Alors dans ma quête des « petits » livres d’été, j’ai acheté celui ci.

Irena et Josef sont tchèques, exilés en France et au Danemark depuis l’invasion de la Tchécoslovaquie en 1969. 20 ans plus tard, alors que leur pays est libéré de l’emprise soviétique, leur rencontre à Pragues est l’occasion d’une réflexion sur l’immigration, le déracinement ou le constat du fossé qui se creuse entre ceux qui sont passés à l’ouest et ceux qui sont restés à l’est de l’Europe.

Les seuls passages qui m’ont réellement emportés sont ceux où les deux protagonistes constatent que les relations se sont terriblement distendues avec leurs proches (amis ou familles) perdus de vue depuis 20 ans. L’auteur explore alors avec subtilité les errances des individus et l’incompréhension des uns et des autres rapport à l’exil.

Autant être honnête, je crois que je suis assez réfractaire au côté philosophique de l’ouvrage et même si le livre est court (236 pages), même si l’écriture est fluide et envoutante, j’ai peiné à arriver au bout … trop confus et ennuyeux pour moi !

You Might Also Like

16 Comments

  • Reply
    Matching Points
    12 août 2015 at 18 h 39 min

    Lorsqu’on a commencé à lire Kundera par « L’insoutenable légèreté de l’être » on est toujours un peu déçus par la suite. Nous avions bien sûr beaucoup aimé ce roman et plus encore le film qui en a été tiré. « La valse aux adieux » qui le précède est intéressant mais « Le livre du rire et de l’oubli » reprenant sans cesse les mêmes thèmes est plus ennuyeux. Il semblerait que « L’ignorance », que nous n’avons pas lu, soit de la même veine.

    • Reply
      Laurence
      13 août 2015 at 10 h 34 min

      Là, je jette l’éponge avec cet auteur, ce n’est pas du tout le genre de livre qu’il me faut … mais votre commentaire me rassure !!

  • Reply
    chiffonsandco
    13 août 2015 at 15 h 48 min

    tu aurais du essayer « l’insoutenable légèreté de l’être », j’en ai un bon souvenir, en livre !

    • Reply
      Laurence
      25 août 2015 at 16 h 32 min

      Ah, non, là je passe à autre chose … et puis j’ai vu le film !

  • Reply
    Koalisa
    13 août 2015 at 19 h 09 min

    Moi aussi j’ai adoré lire « l’insoutenable légèreté de l’être » mais j’avoue en être restée là (pourtant j’ai habité le même immeuble que Milan Kundera quand il était à Rennes, je l’ai découvert des années après !).

    • Reply
      Laurence
      25 août 2015 at 16 h 33 min

      Ah, j’adore ces anecdotes sur nos villes !

  • Reply
    Black SAPES
    13 août 2015 at 21 h 23 min

    Je t’avoue pas certaine de lire ce livre
    Merci pour ton avis …
    Bises

    • Reply
      Laurence
      25 août 2015 at 16 h 33 min

      et je ne vais pas te motiver dans le sens contraire !!!

  • Reply
    Une Porte Sur Deux Continents
    14 août 2015 at 17 h 05 min

    Merci pour ton avis. J’en suis restée aussi sur L’insoutenable…. mais comme lecture d’été, celle-ci n’a pas l’air idéale en effet.

    • Reply
      Laurence
      25 août 2015 at 16 h 35 min

      Je fonctionne toujours au coup de coeur sans me préoccuper de l’auteur. Dans ce cas, j’ai eu l’impression de louper quelque chose … j’aurais du m’abstenir !

  • Reply
    La Lune en Avril
    18 août 2015 at 17 h 29 min

    Oh je ne suis pas emballée du tout, ni pas ta critique ni par le sujet belle soirée, bise.

    • Reply
      Laurence
      25 août 2015 at 16 h 35 min

      Alors passe ton chemin, tu as beaucoup mieux à faire !! Bises

  • Reply
    Yuko
    24 août 2015 at 16 h 55 min

    Tu as lu « l’insoutenable légèreté de l’être » du même auteur ? Je passe mon tour pour celui-ci également…

    • Reply
      Laurence
      25 août 2015 at 16 h 36 min

      Non mais j’ai vu le film que j’avais adoré, fabuleuse Juliette Binoche … du coup, je passe, définitivement !

  • Reply
    anyuka
    25 août 2015 at 8 h 58 min

    Kundera, c’est l’un des auteurs que j’ai dévoré lorsque j’avais 20 ans… je crois que je n’arriverais plus à le lire maintenant !

    • Reply
      Laurence
      25 août 2015 at 16 h 36 min

      C’est ça, j’ai du passer l’âge !!!

Leave a Reply

*