Critiques littéraires

Chemins (Michèle Lesbre)

 

Chemins

Michèle Lesbre est une auteure dont j’apprécie particulièrement l’univers délicat et poétique. Dans son dernier livre, « Chemins », elle nous entraîne sur les chemins intimes et buissonniers de la mémoire. Rencontres et balades la ramènent vers un père énigmatique qu’elle n’a connu qu’à l’âge de trois ans mais dont elle a conservé des souvenirs très enfouis … et très anciens !

Lors de la rencontre avec l’auteur, elle nous a parlé de ces premiers souvenirs qui remontent à la seconde guerre mondiale et à mon tour de me rappeler à quel point j’ai été frappée, alors qu’elle fait si jeune, qu’elle ait pu connaître cette période … mais oui. Michèle Lesbre est comme son livre, une femme charmante, totalement solaire … et qui est bien loin de faire son âge !

L’auteure s’appuie sur la lecture du livre « Scènes de la vie de bohême », livre de chevet de ce père mal connu pour nous balader alternativement entre la vie de ce dernier et ses propres errances qui seront jalonnées de rencontres singulières et de lieux d’une grande beauté. Voilà, c’est tout …

C’est un texte apaisant servi par une écriture fluide, parfaitement ciselée. Le rythme est lancinant, cette façon de ne parler de « rien » est tellement rayonnante qu’il suffit de se laisser porter et envouter par cet univers rempli de charme (un peu à la Modiano paraît-il mais je ne connais pas suffisamment l’auteur pour me permettre la comparaison).

Ce n’est pas un livre nostalgique, mélancolique à la rigueur. C’est un livre sur le temps qui passe, sur les années qui génèrent des souvenirs qui ensuite vous accompagnent toute votre vie, à savourer absolument !

Extraits :
Page 101 : « J’étais dans un temps suspendu, où le moindre pas m’engageait davantage, où chaque minute m’éloignait du présent « 

Page 127 : « Peu à peu, je me retrouvais en terre familière, sans doute parce que d’anciennes images venaient se superposer à celles du présent, et qu’ainsi je marchais dans un mode palimpseste où il était agréable de se perdre, et nous nous sommes perdus. Le lycée n’était pas tout à fait là où ma mémoire le situait, et surtout il était presque entièrement détruit … je pensais que les tas de pierres et de gravats, le bâtiment encore debout et tristement poussiéreux, faisait partie de mes petites ruines intimes, de mes petites fins, de tout ce qui a été et qui n’est plus, comme dans toute vie. Il n’y avait aucune tristesse dans cette pensée, bien au contraire, c’était le sentiment d’éprouver tout le chemin parcouru depuis ces années où ces murs étaient mon univers. Leur disparition ne changeait rien. Je me sentais pleine de cette mémoire, de toutes ces longues années qui me ramenaient là. »

You Might Also Like

15 Comments

  • Reply
    Ta soeur
    29 août 2015 at 14 h 13 min

    Il est pour moi !!!

    • Reply
      Laurence
      3 septembre 2015 at 18 h 40 min

      Et en plus il est court celui là … parfait pour toi !

    • Reply
      Laurence
      25 septembre 2015 at 18 h 16 min

      promis, je te le garde … celui là et les autres ! Bisous

  • Reply
    La Lune en Avril
    29 août 2015 at 18 h 49 min

    J’aime aussi beaucoup cette auteure…merci, beau week !

    • Reply
      Laurence
      3 septembre 2015 at 18 h 40 min

      Ca ne m’étonne pas … Bises et bonne fin de journée.

  • Reply
    chiffonsandco
    29 août 2015 at 19 h 22 min

    on sent que celui-là t’a plu et c’est un plaisir de lire tes lignes….

  • Reply
    Une Porte Sur Deux Continents
    31 août 2015 at 20 h 37 min

    Ça me plait aussi beaucoup comme univers. Merci de nous en avoir parlé. Bonne semaine 🙂

    • Reply
      Laurence
      3 septembre 2015 at 18 h 41 min

      Après deux livre « bof », ça fait du bien !!

  • Reply
    Matching Points
    1 septembre 2015 at 19 h 01 min

    De nouveau, une romancière à découvrir.

    • Reply
      Laurence
      3 septembre 2015 at 18 h 41 min

      Oui, c’est un univers à part, très doux et poétique. Que des petits livres, parfait entre deux pavés !

  • Reply
    Stéphanie
    2 septembre 2015 at 12 h 01 min

    Pour la rentrée !

    • Reply
      Laurence
      3 septembre 2015 at 18 h 41 min

      Rentrée que je te souhaite bonne !!!

  • Reply
    Black SAPES
    3 septembre 2015 at 10 h 21 min

    il tombe à pique à cette période de l’année ou le renouveau est de rigueur
    et ou l’on voit le temps qui passe trop vite
    Bonne journée

    • Reply
      Laurence
      3 septembre 2015 at 18 h 42 min

      Ah, ne m’en parle pas. En début d’été, il me tardait la fin tellement j’avais hâte d’avoir terminé la saison .. et puis pfff, c’est fini …

Leave a Reply

*