Critiques littéraires

Le goût du bonheur – Adélaïde (Marie Laberge)

201603 lecture 2

Avant toute chose, si vous n’avez pas lu le 1er tome (et que vous avez l’intention de lire la trilogie), passez de suite votre chemin car ce billet vous en dira beaucoup trop ! Tant que je suis dans les « consignes », si vous lisez ce livre, ne regardez surtout pas la 4ème de couverture bien trop bavarde …

Voici donc la seconde partie du « Goût du bonheur » qui débute avec les funérailles de Gabrielle. Adélaïde – sa fille – est enceinte de Théodore. Reniée par son père inconsolable de la perte de son épouse, elle accepte finalement l’offre de Nic Mc Nally qui propose de l’épouser afin de sauver son honneur.

Nous retrouvons les familles Miller, Mac Nally et autres, aux vies passionnantes. Les joies succèdent aux chagrins et leurs existences loin d’être un long fleuve tranquille sont émaillées de surprises et déconvenues. Des années 1930, nous basculons en pleine seconde guerre mondiale et tous vont voir leur destin bousculé par le conflit mondial et les bouleversements économiques et politiques qui s’en suivent. Comme au premier opus, c’est une saga romanesque au grand souffle que nous livre Marie Laberge.

On pourrait déplorer que le personnage d’Adélaïde soit un poil « trop » (trop belle, trop intelligente, trop parfaite, trop riche …) mais c’est aussi ce qui fait rêver. L’analyse de la société québécoise est instructive et c’est toujours intéressant de découvrir de conflit mondial sous une autre face que celle de nos manuels d’histoire. Ici, c’est l’attente qui est finement retranscrite : l’attente des femmes, le désir amoureux, comment concilier conventions sociales et volonté de vivre … dans un pays où l’église régissait la population sans concession. C’est écrit avec simplicité mais ce n’est jamais ni mièvre, ni pauvre, et le verbe québécois est source d’expressions truculentes.

Alors certes, ce n’est pas un chef d’œuvre littéraire, mais c’est totalement addictif, les personnages sont attachants et c’est un livre plein de vie …C’est la lecture idéale pour les vacances (d’où la photo) et je garde le tome 3 pour les prochaines !!!

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Matching Points
    17 mars 2016 at 11 h 38 min

    Nous n’avons plus rien lu sur cette région du monde depuis les Jalna de Mazo de la Roche, il y a fort longtemps. Une idée pour les vacances.

    • Reply
      Laurence
      9 avril 2016 at 17 h 24 min

      Oui, c’est le livre idéal pour les vacances !

  • Reply
    chiffonsandco
    19 mars 2016 at 19 h 45 min

    ahah, je crois que je lis des livres pour les vacances tout au long de l’année ^^

    • Reply
      Laurence
      9 avril 2016 at 18 h 05 min

      Y’a pas de mal de ça !!!

  • Reply
    yuko
    20 mars 2016 at 21 h 22 min

    Je te fais un petit coucou sans lire ta critique (on ne sait jamais… Comment ça j’ai déjà une pal qui déborde ?) 😉 bises

    • Reply
      Laurence
      9 avril 2016 at 18 h 06 min

      Merci Yuko 😉 c’est une trilogie top (enfin, il me reste le dernier volet à lire !!!)

  • Reply
    Stelda
    1 avril 2016 at 8 h 23 min

    Je suis contente d’avoir le temps de te lire à nouveau 🙂 Bon week-end, Laurence <3

    • Reply
      Laurence
      9 avril 2016 at 18 h 12 min

      Merci Stelda ! Moi aussi je passe vite en ce moment … tu noteras d’ailleurs le délai de réponse … Bon WE !!

Leave a Reply

*