Chambre 2 (Julie Bonnie)

En rangeant un peu ma PAL, je suis tombée sur ce petit livre que j’avais complètement oublié, c’était celui qui me fallait pour oublier la saga Ken Follett, sujet radicalement différent et moins de 200 pages … pafait !

Béatrice est auxiliaire de puéricultrice, elle a tourné le dos à sa vie d’avant, une vie de bohème avec Gabor, un mari violoniste qu’elle accompagnait en dansant nue, vivant avec une petite troupe sur les routes et tentant de concilier vie de famille avec deux enfants en bas âge et sa vie d’artiste au sein du « Cabaret de l’amour ». Une vie de saltimbanques mais une vie heureuse.

Cette vie « antérieure », c’est au fil des chapitres que nous la découvriront. Passé et présent alternent. Un passé fantasque et un présent difficile avec un travail et une vie qui la dépriment. Chaque jour, telle une éponge, elle épouse la vie de ces femmes qui sont sur le point ou viennent d’accoucher, elle raconte ces corps et ces âmes meurtris, ces corps tour à tour objets de désir, de jeux, de douleur ou de déformation suscitant plaisir ou dégoût, ces corps tellement à l’opposé ce que le sien, libéré, a pu exprimer dans les spectacles.

Julie Bonnie dont c’est le premier livre (on pardonnera donc un peu de pauvreté dans le style) explore le corps féminin de façon très intime mais jamais vulgairement. C’est un roman extrêmement intime, une histoire poignante qui apporte de nombreuses réflexions sur la féminité, la maternité, le deuil ou même les conditions de travail dans les services de maternité.

Voilà un livre qui sonne vrai, même s’il est très inégal avec des moments très beaux et intenses, forts et justes … mais aussi des passages beaucoup conventionnels et extrêmement plats … avis positif quand même et c’est ma fille qui a pris le relais de lecture !

12 Comments

Join the discussion and tell us your opinion.

chiffonsandcoreply
mai 16, 2016 at 05:05

je m’attendais quand même à un livre plus léger pour faire ta transition et ben, non !

Laurencereply
mai 31, 2016 at 06:05
– In reply to: chiffonsandco

Oui, bon, trop léger je n’aime pas alors … 😉

Koalisareply
mai 16, 2016 at 06:05

Effectivement ça change de ken Follett ! 😉

Laurencereply
mai 31, 2016 at 06:05
– In reply to: Koalisa

Ah oui, c’est le jour et la nuit !

Matching Pointsreply
mai 16, 2016 at 06:05

Après l’épopée, le réalisme du quotidien des cliniques. C’est en effet le grand écart 🙂

Laurencereply
mai 31, 2016 at 06:05
– In reply to: Matching Points

Oui, j’aime bien … un polar, un roman, un petit livre … et on recommence !

sophie bazarreply
mai 17, 2016 at 09:05

Je l’ai lu il y a un moment, il m’avait laissé une impression forte, très forte…

Laurencereply
mai 31, 2016 at 06:05
– In reply to: sophie bazar

C’est amusant comme il fait partie des livres qu’on a l’impression de vite oublier et qui au contraire laissent une forte empreinte !

Yukoreply
mai 19, 2016 at 04:05

J’en garde un assez bon souvenir surtout pour un premier roman. Je l’avais trouvé intéressant avec de très jolis moments et d’autres plus difficiles. Jolie chronique ! bises

Laurencereply
mai 31, 2016 at 06:05
– In reply to: Yuko

Merci Yuko, c’est peut-etre toi qui m’avait donné envie de le lire d’ailleurs !

Une Porte Sur Deux Continentsreply
mai 25, 2016 at 04:05

Intéressant comme sujet. Ma liste s’allonge…

Laurencereply
mai 31, 2016 at 06:05
– In reply to: Une Porte Sur Deux Continents

Oui, pareil ici, c’est san fin 😉

Leave a reply