Critiques littéraires

Lointaines merveilles (Chantel Acevedo)

201609 Lecture1

Si vous voulez voyager, loin et vous laisser emporter par une conteuse merveilleuse, ce livre est fait pour vous !
Nous sommes en 1963, à Cuba. Un terrible ouragan menace l’île et huit femmes vivant seules sont mises à l’abri dans une vieille demeure, ancienne résidence du gouverneur de l’île. Alors que la tempête fait rage, que le niveau de l’eau monte, chacune se livre un peu sur sa vie. Maria-Sirena, conteuse hors pair se laisser emporter par ses confidences et déroule la vie de ses parents, sa naissance et sa jeunesse, livrant un récit passionnant – et passionné – qui dessine l’histoire de Cuba et des tourments politiques qui ont secoué l’île.

Alors que Cuba est une destination qui fascine, visiter l’histoire de Cuba, des guerres d’indépendance (je ne connaissais que la révolution Castriste), découvrir la misère dans laquelle ont vécu les rebelles sous le joug espagnol, tout ça m’a passionné. Lulu, la mère de Maria-Sirena est d’ailleurs sans aucun doute le personnage le plus fascinant et rebelle de ce roman.

La construction narrative quand Maria Sirena raconte alterne avec des retours sur le présent qui sont autant de respirations. La conteuse reprend son souffle, et le lecteur également tant la vie des ces héroïnes est épique.

C’est flamboyant, cela se lit d’une traite et vous emporte loin, pour un voyage merveilleux.

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Une Porte Sur Deux Continents
    2 septembre 2016 at 17 h 53 min

    Une très belle suggestion. Je me le réserve pour novembre quand l’hiver débutera et que mes voyages me paraitront bien loin !

  • Reply
    chiffonsandco
    2 septembre 2016 at 18 h 36 min

    Cuba est justement une île où je rêvais d’aller …avant !Donc pour ton livre, je dis pourquoi pas?

  • Reply
    Matching Points
    3 septembre 2016 at 16 h 52 min

    L’une de nous a fait un voyage à Cuba il y a longtemps. Ce n’est pas à proprement parler une destination de rêve ! Mais ce pays nous « parle » par son histoire et justement cela semble être le sujet du livre. Nous notons donc.

  • Reply
    sophie bazar
    4 septembre 2016 at 18 h 51 min

    Tu donnes très envie de découvrir ce livre, en plus j’aime beaucoup cette maison d’édition… A suivre !

  • Reply
    Beatrice
    5 septembre 2016 at 21 h 45 min

    Ton article m’a non seulement donné envie de lire Lointaines merveilles mais d’en parler sur zenitude (dans un article que j’ai programmé pour demain matin) où je te cite d’ailleurs…
    Bonne soirée et merci de m’avoir inspirée !

    • Reply
      Laurence
      12 septembre 2016 at 12 h 09 min

      Merci à toi, les blogs sont là pour nous inspirer les uns les autres !!

  • Reply
    Lointaines merveilles... - Zenitude Profonde le Mag
    19 mars 2018 at 13 h 29 min

    […] que j’ai lu la chronique sur le blog d’Instantanés futiles, je meurs d’envie de lire ce roman de Chantel […]

    • Reply
      Laurence
      19 avril 2018 at 15 h 04 min

      Merci pour le clin d’oeil !!!

Leave a Reply

*