Critiques littéraires

Trois chevaux (Erri de Luca)

201609 lecture2

Trois chevaux, un petit livre ressorti de ma PAL dans une tentative désespérée de la faire baisser. Un livre que j’ai sans aucun doute acheté à cause de l’auteur … mais surtout du titre. Un livre dont je ne savais rien … qui ne parle absolument pas de chevaux, mais dont le titre est issu d’une phrase « Une vie d’homme dure autant que celle de trois chevaux et tu as déjà enterré le premier ». Une phrase belle et poétique, une des nombreuses que contient ce court récit.

Le narrateur, d’origine italienne rentre au pays après avoir passé des années en Argentine (sa première vie donc). Opposant à la dictature militaire argentine, sa femme a été assassinée et jetée à la mer. Dans sa seconde vie, il est jardinier, en Italie et rencontre la belle Laila qui fait commerce de son corps. Il se lie aussi d’amitié avec Selim, un éleveur africain.

Trois chevaux c’est une histoire de passion, d’amitié, de souvenirs que le narrateur conjugue au présent (ce qui demande au lecteur un peu d’adaptation et ce d’autant plus qu’il n’y a ni date, ni lieu) ou de rapport à la nature (sous la plume d’Erri de Luca les gestes les plus simples du quotidien prennent une tout autre dimension).

L’écriture est sobre, précise, souvent teintée de poésie. L’émotion, tout en retenue est sans cesse présente dans ce beau texte, plus évocateur que narratif. L’histoire de cet homme rescapé d’une dictature à qui il reste deux vies est assurément magnifique.

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    sophie bazar
    13 septembre 2016 at 19 h 36 min

    Comme toi je me serai laissée embarquer par le titre ! Je n’ai jamais rien lu de cet auteur mais je me laisserai bien tenter…

    • Reply
      Laurence
      20 septembre 2016 at 18 h 54 min

      C’est un auteur qui a son propre univers, souvent de très beaux récits !

  • Reply
    Matching Points
    14 septembre 2016 at 13 h 32 min

    On retrouve donc les thèmes et l’écriture (que vous définissez bien) d’Erri de Luca. Des livres, petit format mais grande poésie, à lire et relire !

    • Reply
      Laurence
      20 septembre 2016 at 18 h 54 min

      C’est ça, ce sont des livres que j’appelle « petits bijoux » … on les ressort ou on les offre toujours avec plaisir !

  • Reply
    Koalisa
    14 septembre 2016 at 17 h 41 min

    C’est très tentant, je ne connaissais pas !

    • Reply
      Laurence
      20 septembre 2016 at 18 h 55 min

      L’univers d’Erri de Luca est toujours empli de délicatesse et de poésie !

Leave a Reply

*