La chambre d’ami (James Lasdun)

201703 Lecture

Je ne lis que très rarement la quatrième de couvertures mais là, l’accroche n’est rien de moins que « Un huis clos délicieusement pervers entre Françoise Sagan et Patricia Highsmith … ça donne envie, non ?

Un été qui s’étire dans une villa de rêve, un couple fortuné et que l’on imagine beau, un cousin un peu paumé … voilà les trois personnages du huis clos.

Charlie est un banquier New Yorkais qui a fait fortune et le montre, Chloe son épouse est forcément oisive et ravissante et enfin, Matthew son cousin fauché qui a sous-loué son appartement de New-York et compte se taper l’incruste tout l’été. C’est caricatural mais hélas, c’est ce qui attend le lecteur dans le premier tiers du livre.

Une vague histoire d’adultère vient réveiller un peu le lecteur mais c’est finalement à la psychologie des personnages que l’auteur vient s’intéresser et j’y ai cru un peu plus, la tension monte petit à petit mais la fin reste attendue et finalement, je n’ai éprouvé de l’empathie pour aucun de ces personnages beaucoup trop lisses et superficiels.

Ce n’est pas que ce soit mal écrit, ça se lit même plutôt bien mais le style est sans surprise, banal même. Alors oui, je l’ai lu d’un trait ou presque ce qui en soit en fait un bon livre mais non, n’est pas Sagan qui veut !!

Merci à Babelio et aux Editions Sonatine pour ce roman qui reste un bon moment de lecture détente.

4 Comments

Join the discussion and tell us your opinion.

matchingpointsreply
mars 16 at 06:03

A reserver donc pour l’été, à côté de la piscine pour cette lecture détente !

Laurencereply
mai 22 at 10:05
– In reply to: matchingpoints

Oui … et encore ! Je rattrape mon retard de billet, j’ai beaucoup mieux à vous conseiller !

Sabinereply
avril 26 at 09:04

Je lis systématiquement les 4e de couverture quand je choisis des livres, que ce soit en librairie ou à la Bibliothèque. (Bon OK, exception faite des livres que j’emprunte à la BU car je DOIS les lire, quoi qu’il arrive).
Et je les relis systématiquement avant d’ouvrir le livre et d’en commencer sa lecture. Une façon d’ouvrir la porte …

Laurencereply
mai 22 at 10:05
– In reply to: Sabine

Nous sommes tous différents, moi je ne lis quasiment jamais la quatrième de couverture … sauf si je suis perdue et là, c’est mauvais signe !

Leave a reply