Mai en automne (Chantal Creusot)

Lecture 201706-1

Un fois n’est pas coutume, je vous livre la quatrième de couverture. « C’est beau comme un classique. Avec une grande limpidité de style, l’auteur brosse une fresque des mœurs provinciales dans le Cotentin pendant et après la seconde guerre mondiale. Marie, la servante tragique, Solange, mariée à Simon qui ne l’aime plus, Hélène l’épouse volage du procureur, sont parmi les héroïnes de ce roman qui exalte les passions secrètes et les désastres tranquilles de personnage englués dans la fatalité. Captivant ». (Claire Julliard)

« Mai en Automne » c’est 20 ans de la vie de plusieurs femmes, à l’aube de la seconde guerre mondiale et jusqu’aux années 50. Chantal Creusot brosse avec beaucoup de justesse les destins croisés de familles provinciales issues de toutes les couches sociales. De la ville à la campagne, de la fille de ferme à la femme bourgeoise du médecin ou volage du procureur, tous ont en commun une vie étriquée par le poids convenances de l’époque.

La vie de toutes ces femmes est faite de passions et de désillusions, de désirs et de trahisons, de bonheurs et de deuils et tout cela sert une fresque provinciale pleine de finesse et de sensibilité … il y a du Flaubert et du Maupassant dans ces pages. Cette délicate sensation de limpidité : chaque ligne est précise, chaque mot juste, quelle élégance dans cette écriture !

C’est un livre qui se mérite, mais les classiques se méritent. Les protagonistes sont nombreux ce qui peut rendre la lecture un peu difficile mais vraiment, cela vaut le coup de se laisser porter par ce très beau roman fresque.

12 Comments

Join the discussion and tell us your opinion.

chiffonsandcoreply
juin 11, 2017 at 02:06

j’essaie déjà de terminer ceux de ma PAL : j’ai de quoi faire ^^

Laurencereply
juin 16, 2017 at 03:06
– In reply to: chiffonsandco

Oui, je sais ce que c’est mais je ne suis jamais raisonnable bien longtemps …

Annereply
juin 11, 2017 at 02:06

Ca me donne envie, merci!

Laurencereply
juin 16, 2017 at 03:06
– In reply to: Anne

Alors c’est à lire !

sophie bazarreply
juin 12, 2017 at 02:06

Un roman qui donne envie de le déguster pour en apprécier la délicatesse ! Merci de ce conseil !

Laurencereply
juin 16, 2017 at 03:06
– In reply to: sophie bazar

Avec plaisir 😉

Koalisareply
juin 12, 2017 at 03:06

Ca a l’air passionnant !

Laurencereply
juin 16, 2017 at 03:06
– In reply to: Koalisa

Passsionant n’est pas forcément le mot … la vie est lente et pas toujours douce au siècle dernier mais oui, c’est une belle découverte !

yukoreply
juin 13, 2017 at 10:06

Tu as l’air sous le charme…. Ça me rend curieuse 🙂 Douce journée à toi !

Laurencereply
juin 16, 2017 at 03:06
– In reply to: yuko

Si tu as aimé Stefan Sweig tu aimeras … Bises Yuko et bon WE

Une Porte Sur Deux Continentsreply
juin 13, 2017 at 05:06

C’est vrai qu’on peut s’y perdre quand il y a trop de personnages, mais ça a l’air passionnant.

Laurencereply
juin 16, 2017 at 03:06
– In reply to: Une Porte Sur Deux Continents

C’est aussi souvent ce qui fait la richesse d’un livre … mais on n’a rien sans rien …

Leave a reply

*