La servante écarlate (Margaret Atwood)

201708 Lecture 3

La servante écarlate est un roman de 1985 dont, autant être honnête je n’avais jamais entendu parlé. Ce livre, best-seller mondial a été remis au goût du jour par une série TV mais aussi par Donald Trump puisque ce sont les symboles de la robe rouge et de la cornette blanche qu’ont choisis les féministes pour marquer leur mécontentement envers la politique et les idées du nouveau président américain.

Alors, motivée d’une part par la curiosité et d’autre part par Yuko qui nous a proposé une lecture commune, je me suis attelée à la lecture du fameux roman.

Dans cette dystopie (et oui, en plus j’ai appris un nouveau terme et pour ceux qui l’ignorent (rassurez moi, je n’étais pas la seule ?) c’est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur), Margaret Atwood nous plonge dans un monde totalitaire.

Les femmes y sont privées de libertés. Celles des commandants (l’élite de la société) attendent un enfant que les servantes (celles destinées à la procréation) leur donneront (dans les deux sens du terme), d’autres sont nourrices ou tantes (représentantes de l’ordre) alors que les plus mal loties travaillent aux colonies sur des lieux contaminés, vouées à une mort certaine.

Toutes ces femmes sont donc réduites à l’état d’objet et privées de tout ! D’identité, de savoir, d’odeurs, de sensations, de famille, de sentiments, de mémoire ou de passé même au fil des ans, et un nouveau prénom leur est même donné en fonction du commandant auquel elles sont assujetties. Ainsi, les Defred se succèdent dont la narratrice.

Ce livre dans lequel j’ai fort heureusement eu du mal à m’identifier (c’est une chance) m’a fascinée. J’ai ressenti une impression similaire à celle que j’avais eu en lisant « Marche ou crève » de Stephen King (décidemment, Yuko tu m’entraînes hors des sentiers littéraires que j’ai l’habitude de fréquenter), une sorte de perversion malsaine à trouver cela horrible et à avoir sans cesse l’envie de continuer.

C’est un roman à la construction exigeante. Le temps s’emmêle (passé heureux, présent cruel) ajoutant le trouble au désespoir. Peu de dialogues ce qui confère à l’isolement de ces femmes et au côté pesant du livre. Les jours s’enchaînent de façon mécanique pour toutes et le lecteur est pris dans cette spirale, c’est magistral !

Ce n’est pas qu’un pamphlet féministe (les hommes aussi vivent sous la terreur), c’est sans doute un peu de « 1984 » (qu’il faut absolument que je lise), aucune religion en particulier n’est mise en cause (même si on ne peut s’empêcher de relier le voile à la coiffe des servantes ou bien encore le rôle des tantes à celui des mères supérieures dans l’ordre catholique) … c’est surtout une saisissante façon l’alerter contre un système où la loi civile et la loi religieuse se confondraient : un état théocratique pur.

La critique de Yuko est ici

19 Comments

Join the discussion and tell us your opinion.

yukoreply
août 17, 2017 at 12:08

Tu as raison, le peu de dialogues présents dans le livre contribue à l’isolement des femmes et encore quand elles se parlent, elles n’échangent que des formules et entre classes, elles se jaugent sans savoir en qui placer leur confiance. Je suis très contente d’avoir lu ce roman et encore plus d’avoir partagé avec toi ! Vivement la prochaine 😉 bisous

Laurencereply
août 17, 2017 at 02:08
– In reply to: yuko

Tout pareil … c’est chouette les LC !! Bises

sophie bazarreply
août 17, 2017 at 02:08

Je l’ai lu il y a longtemps, et vu la série télé d’une grande qualité cet été. Marquant et effrayant !

Laurencereply
août 17, 2017 at 02:08
– In reply to: sophie bazar

Maintenant que je l’ai lu je peux regarder la série …

Lectures communes / 8 | Le blog de Yukoreply
août 17, 2017 at 02:08

[…] servante écarlate de Margaret Atwood : avec La chambre roseetnoire (son avis), Laurence (son avis), Delphine.B , Chtitepuce, Oriane0102, Vinushka64, Metreya (son avis), Jelydragon, Cerisia, Rose, […]

chiffonsandcoreply
août 17, 2017 at 05:08

Je suis tentée à la fois par la série et à la fois par le livre !

Laurencereply
août 21, 2017 at 03:08
– In reply to: chiffonsandco

Je n’ai plus le temps de regarder la télé … en fait, c’est lecture ou série !
Enfin, je dévore quand même « The good Wife », totalement addictif.

Sabinereply
août 17, 2017 at 10:08

Ni le livre ni la série ne me parle … Et je ne connaissais pas non plus le terme « dystopie ».
Même si le propos, sur son fond, semble intéressant, la description annonce une lecture anxiogène, non ? (Je vis les livres que je lis … je ne te raconte pas quand j’ai lu « La nuit du renard » de Mary Higgings Clark :-P)

Laurencereply
août 21, 2017 at 03:08
– In reply to: Sabine

Ah oui, « La nuit du renard », je l’ai lu il y a longtemps (j’ai eu une période Mary Higgings Clark), c’est redoutable !

Koalisareply
août 18, 2017 at 11:08

J’ai envie de le relire maintenant que j’ai vu la série… C’est sympa, ces lectures communes !

Laurencereply
août 21, 2017 at 03:08
– In reply to: Koalisa

Oui, c’est surtout très motivant.

voyellereply
août 22, 2017 at 01:08

Il m’attend bien sagement dans ma PAL @ lire et je regardai surement l »adaptation @ l’occasion…@ suivre donc 😉

Laurencereply
août 22, 2017 at 05:08
– In reply to: voyelle

Je n’ai pas vu la série … mais bon, de toutes façon je n’ai pas regardé la télé depuis des mois …

Une Porte Sur Deux Continentsreply
août 22, 2017 at 04:08

J’ai adoré la première saison de la série et je me promets de lire aussi le livre un jour. Je me demande justement à quel point la série s’en est inspiré.

Laurencereply
août 22, 2017 at 05:08
– In reply to: Une Porte Sur Deux Continents

Tout le monde parle de cette série, il va bien falloir que je m’y mette !!

Polinareply
août 25, 2017 at 10:08

J’ai dévoré la série (comme tout le monde je crois) et j’ai bien hâte de commencer le bouquin qui doit être encore plus addictif !

Laurencereply
septembre 18, 2017 at 09:09
– In reply to: Polina

Il faut absolument que je regarde cette série mais bon, il me faudrait deux vies …

yukoreply
septembre 12, 2017 at 12:09

Coucou Laurence, juste un petit message pour te dire que j’ai commencé la série et elle est vraiment bien ! Je sais que tu n’as pas beaucoup de temps pour regarder la TV mais je me permets quand même de te signaler ce très bon programme. A part ça, j’espère que tu vas bien. Bises

Laurencereply
septembre 18, 2017 at 09:09
– In reply to: yuko

Salut Yuko ! J’étais en vacances et qui dit vacances dit coupure des réseaux sociaux ! J’ai repris la semaine dernière sur les chapeaux de roues mais comme j’ai eu le temps de lire pendant mes vacances, j’ai de belles lectures à vous présenter ! Sinon, je n’ai pas allumé la télé depuis des semaines et je crois que moins je la regarde et moins elle me manque … Bises.

Leave a reply

*