Critiques littéraires

L’invention des corps (Pierre Ducrozet)

Alvaro, informaticien surdoué est pris dans les événements d’Iguala (l’histoire réelle de 43 étudiants qui ont disparu en septembre 2014 dans des circonstances aussi violentes que troubles et toujours inexpliquées à ce jour). Il survit à cette tuerie et réussit à passer la frontière pour rejoindre Los Angeles. Quand il arrive dans la Silicon Valley, j’étais sûre qu’il rejoindrait le club des hackers les plus brillants de la terre mais non, la surprise est totale

A travers le parcours d’Alvaro chaotique d’Alvaro, tant dans son parcours de codeur que dans sa fuite, le livre revisite de façon très habile l’histoire de l’informatique. Il apporte un éclairage passionnant sur internet, le Big Data ou bien encore les GAFA (Google Amazon, Facebook Apple).

Il nous permet surtout de prendre conscience à quel point tout cela a révolutionné notre façon de vivre … et pourrait la bousculer encore bien davantage, mais là, je vous laisse découvrir le livre !

Alors certes, ce n’est pas un chef d’œuvre, le style n’est pas toujours au rendez-vous, c’est parfois un peu confus … et encore que cette écriture nerveuse et tendue colle parfaitement à l’action et confère à l’urgence. La construction également bouscule le lecteur mais au final, ce livre se dévore, c’est passionnant … et effrayant ! Le premier tiers est carrément bluffant, il y a longtemps que je n’avais pas lu un livre avant autant d’avidité  !!

Un livre dense et ambitieux, un livre différent … une très belle surprise pour la rentrée littéraire de Septembre 2017 !

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply
    sophie bazar
    5 février 2018 at 15 h 32 min

    Oh mais mais… je ne suis pas passée depuis longtemps on dirait, comme c’est beau ton nouveau chez-toi 🙂 ! Je note ce livre, je ne crois pas en avoir jamais entendu parler, je suis intriguée….

    • Reply
      Laurence
      11 février 2018 at 21 h 18 min

      Je n’en n’avais jamais entendu parler non plus … merci les libraires !!

  • Reply
    yuko
    5 février 2018 at 18 h 37 min

    Je crois que tu as raison, si ce livre se dévore, l’essentiel est bien là ! (Peu importe le style et quelques faiblesses 😉 )

    • Reply
      Laurence
      11 février 2018 at 21 h 19 min

      Oui tu as raison mais je crois que c’est le style XXième siècle 😉 Bises

  • Reply
    chiffonsandco
    5 février 2018 at 18 h 43 min

    voilà en effet un livre qui pourrait me plaire surtout qu’internet, j’y baigne peut-être plus encore que la moyenne ^^

    • Reply
      Laurence
      11 février 2018 at 21 h 20 min

      Si tu veux tout savoir de la naissance du web au big data sans trop de prise de tête, ce livre est fait pour toi !

  • Reply
    laurence
    7 février 2018 at 18 h 02 min

    Laurence, ça fait tellement de bien un livre comme celui-là.
    On se régale, on a hâte de connaitre la suite..Un délice …que je vais t’emprunter si possible !!
    Dans la même veine, « La forteresse Impossible » de Jason Rekulak était aussi très moderne et sympathique
    Bises, à très vite

    • Reply
      Laurence
      11 février 2018 at 21 h 24 min

      Véro est en train de le lire. Si elle l’a terminé, jeudi il sera pour toi ! Bises

  • Reply
    Koalisa
    9 février 2018 at 17 h 22 min

    Une de mes étudiantes mexicaines avait fait en cours un exposé sur Iguala, c’est une histoire terrible ! Bon week-end !

    • Reply
      Laurence
      11 février 2018 at 21 h 25 min

      Les premiers chapitres du livre m’ont glacée. je me souvenais vaguement de cette histoire horrible … hélas véridique !

Leave a Reply

*