Critiques littéraires

Made in Sweden (Roslund & Thunberg)

Un polar de la collection Actes noir, celle aux jolies couvertures, il y avait longtemps ! Enfin, pas tant que ça puisque j’ai aussi lu « La sorcière » de Camilla Lackberg dont je n’ai pas parlé … à peine moins ennuyeux que le précédent, il ne m’a pas semblé digne d’un grand intérêt, je le classe dans la série « vite lu, vite oublié ».

Bref, pour en revenir à Made in Sweden, sans le conseil des libraires, je n’aurais sans doute jamais lu ce livre; pourtant, le suédois en couverture a une bonne tête, mi ange, mi voyou … tout le sujet du livre !

Ce roman est basé l’histoire, vraie, d’une famille ayant commis dans les années 90 la plus grande et la plus violente série de braquages qu’ ait connue la Suède . Si vous aimez le polar violent, passez votre chemin. Les auteurs (oui, ils sont deux) dissèquent ici la génèse de cette fratrie soudée, devenue braqueuse de banque sous l’influence d’un père manipulateur et violent qui a élevé ses trois garçons autour d’un sentiment d’union sacrée, celle du clan Dûvnjac. C’est l’aîné, Léo, brillant qui va organiser méthodiquement cette série de braquages, une course effrénée vers le braquage absolu : plus de risques, plus d’audace et plus de gains qui va donner bien du mal à la police suédoise. Le jeu du chat (l’inspecteur John Broncks, flic obsessionnel complètement largué, dont la vie a quelques des similitudes avec celle de ces jeunes voyous) et des souris (ces criminels inconnus des services de police) est totalement imprévisible !

Dès les première pages vous êtes ferré. La première scène dans la forêt en périphérie de Stockholm est incroyablement scénographiée. C’est passionnant et bien construit. L’alternance des chapitres relatant le passé et le présent permet d’expliquer comment ces jeunes garçons, nés d’une mère suédoise et d’un père bosniaque ont mal tourné. Les personnages sont attachants, il y a un côté rocambolesque et on leur pardonnerait presque ces dérapages. Les scènes de braquages sont parfaitement campées et c’est en apnée que l’on tourne les pages.

Bref, c’est un roman policier percutant, formidablement bien écrit. Une suite est à venir …. j’ai hâte !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Koalisa
    10 octobre 2018 at 15 h 11 min

    Effectivement ça a l’air bien tentant !

    • Reply
      Laurence
      12 octobre 2018 at 14 h 35 min

      Oui, c’est un polar suédois un peu différent !

Leave a Reply

*