Critiques littéraires Culture

La vraie vie (Adeline Dieudonné) – RL2018 #4

« La vraie vie » happe le lecteur dès les premières pages et nous plonge dans l’univers rempli d’animaux morts d’une fillette de 10 ans. La narratrice vit dans un pavillon de banlieue avec sa mère, qu’elle compare à une amibe, son père violent, passionné par la chasse, le whisky ou bien encore la télévision et son petit frère Gilles qui suite à un accident a perdu le sourire et sombre petit à petit dans les ténèbres.

Pour ce premier roman, avec un style coup de poing, Adeline Dieudonné étonne par tant d’audace. L’atmosphère pesante prend à la gorge, engage le lecteur dans une urgence de lecture et en même temps, on est surpris par la fausse naïveté transmise par la narratrice. A mon sens, c’est dans cette ambivalence que réside le succès du livre, le côté candide ou faussement candide permettant de supporter la brutalité du quotidien de cette famille. Le lieu n’est pas précisément défini (zone franco-belge ?) ni les années pendant lesquelles la fillette va devenir adolescente mais peu importe, le lieu, la temporalité, les scènes, tout est suggéré plutôt que dit.

Adeline Dieudonné fait la part belle à ses personnages, s’intéresse à la part obscure des hommes et à la résistance, passive ou active des femmes et c’est sous tension que j’ai lu ce livre, d’une traite, dans la même urgence que celle impossible à lâcher avant d’en connaître la fin.

Ce roman a beaucoup fait parler de lui en cette rentrée littéraire. Il y a bien des écueils, des passages trop faciles, d’autres m’ont semblé très inspirés de Stephen King mais peu importe, ce livre est de ceux qui laissent des traces, dont on se souvient de l’histoire, du style percutant … et de cette couverture également fascinante.

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Dan6474
    22 novembre 2018 at 22 h 41 min

    Tu me donnes envie de le lire toutes affaires cessantes !

    • Reply
      Laurence
      23 novembre 2018 at 20 h 19 min

      Tu vas me maudire quand tu l’auras commencé !! Bisous

  • Reply
    matchingpoints
    24 novembre 2018 at 10 h 35 min

    Nous apprécions le style et la manière dont vous parlez de ce livre – comment résister !
    Passez un bon weekend

    • Reply
      Laurence
      5 décembre 2018 at 16 h 14 min

      Merci mesdames … et ne résistez pas !

  • Reply
    Koalisa
    28 novembre 2018 at 14 h 32 min

    Ca a l’air un peu flippant, non ? Je suis très trouillarde !

    • Reply
      Laurence
      29 novembre 2018 at 9 h 57 min

      Oui mais ce n’est non plus du polar noir … ce qui est angoissant c’est de penser que cette violence quotidienne et permanente est vécue dans « la vraie vie » par beaucoup de femmes …

  • Reply
    laurence Caillau-Larrieu
    4 décembre 2018 at 18 h 49 min

    Oui un coup de poing, c’est ça !
    Et malgré les coups impossible d’arrêter la lecture
    Bises
    Laurence

    • Reply
      Laurence
      5 décembre 2018 at 16 h 07 min

      Je n’ai pas pu le lâcher un fois commencé … tu m’avais prévenue ! Je suis en retard dans mes critiques … autre coup de poing à venir !
      et merci pour le prêt. Bises

Leave a Reply

*