Critiques littéraires Culture Uncategorized

Ca raconte Sarah (Pauline Delabroy-Allard) – RL2018 #5

La critique dans ELLE commençait par « Si l’on était dans un film, il n’y aurait pas de générique » et moi, la question que je me pose c’est « Si on était dans un film qui pourrait bien jouer le rôle de Sarah ? ».

Dès les premières pages on découvre Sarah, enfin, disons plutôt le corps de Sarah, morte ou vivante, le lecteur n’en sait rien et Pauline Delabroy-Allard nous embarque dans un livre en deux parties, un peu comme on escalade une montagne, un montée vertigineuse qui sera suivie d’une descente pire encore. La genèse d’un amour fou et la folie du manque. Sarah est violoncelliste dans un quatuor, elle est solaire, pétillante et déboule de la vie (plutôt sage en apparence) de la narratrice comme une explosion, un tourbillon, une tornade.

L’écriture est vive, nerveuse, étourdissante même dans la première partie. Plus posée, différente dans la seconde, n’épargnant pas le lecteur qui assiste à la chute comme on dévale une pente embarqué par la vitesse.

Ce livre est fou, flamboyant comme Sarah, enivrant comme certains soirs de fête et toujours la même question : qui pourrait bien jouer le rôle de Sarah, cette musicienne classique toujours dans l’excès, de présence ou d’absence, étonnement jamais au diapason.

Un premier roman étonnant et détonnant, coup de poing !!

 

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    matchingpoints
    5 décembre 2018 at 19 h 16 min

    Quel privilège de rencontrer l’auteure d’un livre que l’on a adoré !
    Nous sommes ravies de vous voir plus souvent en vrai…
    Bonne soirée

  • Reply
    Sophie bazar
    6 décembre 2018 at 8 h 50 min

    Mais oui, ça fait vraiment plaisir de te voir 🙂 ! Je note ce livre, l’histoire me parle bien….

  • Reply
    Koalisa
    7 décembre 2018 at 17 h 31 min

    L’histoire est chouette ! Et c’est sympa de te voir en photo !

  • Reply
    laurence Caillau-Larrieu
    7 décembre 2018 at 18 h 46 min

    Aymeline Valade, Adele Haenel, Claire Foy, Rooney ou Kate Mara….
    La liste est longue et le livre était passionnant et bouillant
    bises
    Laurence

Leave a Reply

*