Critiques littéraires Culture

La chance de leur vie (Agnès Desarthe) – RL2018#7

A l’heure des romans « d’après une histoire vraie », Agnès Desarthe nous livre ici une fiction qu’elle a imaginé aux Etats Unis. Le père de famille, Hector Vickery, se voit offrir l’opportunité d’enseigner dans une université de Caroline du Nord. Avec son épouse Sylvie et leur fils Lester, adolescent eu sur le tard, les voilà donc partis pour cette nouvelle aventure qui est « la chance de leur vie ».

Avec la douce ironie dont l’auteure est coutumière, elle brosse des personnages un peu décalés et analyse avec finesse la vie des conjoints expatriés et désoeuvrés, la vie de famille … et la vie de couple. Nous sommes juste après les attentats de 2015 et avant l’élection de Donald Trump et au travers du regard de Sylvie, cette femme qui a une posture souvent distante, Agnès Desarthe analyse avec justesse et lucidité le monde en perpétuelle évolution, hyperconnecté, violent et souvent bien trop agité qui est le nôtre.

J’ai pu rencontrer Agnès Desarthe, l’écouter lire un extrait de son roman, et expliquer la genèse de ces personnages. L’entendre raconter Sylvie qui prend des cours de poterie était un régal et j’ai lu ce livre avec un infini plaisir. L’histoire reste étrange, à la fois simple et complexe (oui, allez comprendre …), provoquant chez le lecteur toute une palette de réactions et je n’ai eu de cesse de tourner les pages pour connaître la fin de cette histoire.

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply
    matchingpoints
    5 janvier 2019 at 18 h 57 min

    Vous avez « lu ce livre avec un infini plaisir « – il n’y a pas meilleur façon de faire une promotion sincère ! En plus, vous avez vu l’auteure, on comprend votre enthousiasme
    Passez une belle soirée

    • Reply
      Laurence
      14 janvier 2019 at 21 h 30 min

      Je suis souvent enthousiaste !!! Merci mesdames et bonne semaine !

  • Reply
    chiffonsandco
    7 janvier 2019 at 18 h 53 min

    je crois que c’est à ça que l’on reconnait les bonnes histoires : quand on ne veut pas lâcher le livre avant de l’avoir fini !

    • Reply
      Laurence
      14 janvier 2019 at 21 h 31 min

      ah mais en ce moment je lis des livres fous !! J’ai du retard de publication (mais je trouve que je progresse quand même) et deux coups de coeurs à venir … houlala je m’emballe !

  • Reply
    Koalisa
    8 janvier 2019 at 12 h 00 min

    On m’a offert ce livre et je n’ai pas aimé du tout…J’ai trouvé les personnages plats et inintéressants et l’héroïne m’a agacée au plus haut point. Comme quoi… Très belle année à toi !

    • Reply
      Laurence
      14 janvier 2019 at 21 h 33 min

      Je peux comprendre. Je crois que je suis très réceptive à cette auteure mais tu n’es pas la seule à avoir cette réaction. Peut-être que si je n’avais pas rencontré Agnès Desarthe, je serais moi aussi passée à côté de ce personnage très décalée mais bien plus forte qu’on ne le pense de prime abord ! Mais j’aime avoir des avis contraire et débattre (bon, pas simple par retour de commentaires 😉 )!

      • Reply
        Koalisa
        17 janvier 2019 at 10 h 21 min

        C’est ce qui est intéressant, c’est vrai ! 🙂

  • Reply
    laurence Caillau-Larrieu
    10 janvier 2019 at 12 h 09 min

    Rencontrer l’écrivain(e) et l’entendre parler des personnages avec ironie aurait sûrement été nécessaire à mon degré d’appréciation du livre !

    bises

    laurence

    • Reply
      Laurence
      14 janvier 2019 at 21 h 36 min

      Oui, c’est ce que je viens de répondre à un autre commentaire. Agnès Desarthe a vraiment beaucoup expliqué la génèse des personnages : ce couple vieillissant ayant un ado sur le tard, Sylvie et cette apparente fragilité doublée d’un force incroyable, j’ai adoré ce livre ! Bises

Leave a Reply

*