DIY Green Attitude

Green DIY : réalisez vos pastilles effervescentes pour WC

Après la journée sans plastique, les marches pour la planète, les vendredi de grève scolaires, la démission de Nicolas Hulot (humour) … la prise de conscience de l’irréversibilité du changement climatique fait son chemin et l’écologie est plus que jamais un sujet brûlant.

Toujours partants pour papoter zéro déchet ?

Depuis quelques années, j’ai considérablement réduit le nombre de mes produits d’entretien et je teste régulièrement des recettes green … j’aime bien jouer les apprentis chimistes et au moins, je sais ce que j’utilise . Exit parfums de synthèse, substances chimiques toxiques au nom improbable et autres emballages.

Aujourd’hui, le sujet n’est pas glamour mais des cuvettes de WC qui brillent sans rien faire ou presque, je ne connais personne que ça ne tente pas !!

Vous aurez donc compris ma thématique du jour…

Réaliser vos pastilles effervescentes WC !

Cette astuce, en plus d’être ultra efficace, est très facile, économique et surtout …  éco-responsable !

il vous faudra  :

  1. 60g d’acide citrique
  2. 180g de bicarbonate de soude
  3. 60 gouttes d’huiles essentielles
  4. 1 cuillère à soupe d’eau (10 à 15 ml)
  5. un moule en silicone (peu importe la forme mais il sera condamné 😉 )

Comme pour toutes les recettes de produits d’entretien,  il est indispensable de prendre quelques précautions : préparez un espace de travail propre et dégagé, utilisez des gants et éventuellement un masque en fonction de votre sensibilité.

  • Dans un petit récipient (ou un petit pulvérisateur) diluer les huiles essentielles dans l’eau (menthe poivrée, lavande ou citron sont mes préférées mais sinon c’est le moment de liquider vos flacons périmés, tous les parfums feront l’affaire)
  • Dans un grand bol, mélanger l’acide citrique et le bicarbonate de soude
  • Humidifiez le mélange avec les HE diluées, goutte à goutte (ou à l’aide du vaporisateur)  mais surtout, il est important de ne pas jeter tout le liquide en une seule fois sous peine de mousse incontrôlable (oui, ça aussi j’ai testé) !!
  • Remuer régulièrement jusqu’à l’obtention d’une texture proche du sable humide. Veillez à ce que ce soit uniforme.
  • Remplir les alvéoles du moule en silicone (au 3/4, pas plus, car la préparation va lever un peu), tasser le contenu de chaque alvéole et laisser sécher les pastilles 24 heures. Les démouler (d’où l’importance du moule en silicone) et les stocker dans un récipient hermétique, elles se conserveront plusieurs semaines.

J’utilise ces pastilles une fois par semaine, je laisse agir, je frotte un peu et miracle : c’est propre, ça brille, ça détartre et en plus c’est parfumé !

Et vous, vous utilisez encore des blocs WC, des gels et autres poisons pour la planète ?

 

Le grain de sel d’Emma (*)
« et les ingrédients on les trouve où ?
et on fait comment sans balance ? »

On trouve maintenant de l’acide citrique et du bicarbonate dans certaines épiceries vrac, sinon en grande surface ou sur le site aroma-zone .
Pour tous ceux et celles qui n’ont pas de balance,  cette recette est réalisable avec une cuillère doseuse 20 ml. Dans ce cas mettre environ 3/4 de mesure d’eau, 3 mesures d’acide citrique et 6 mesures de bicarbonate de soude
la cuillère doseuse est en général présente avec l’acide citrique ou en récup avec les poudres de lait infantile, les cafetières ou bien encore les compléments alimentaires en poudre … bref, ça se récupère !!

(*) Emma c’est la « Melle » de ce blog à ses débuts. Elle a bien grandi et elle va s’inviter de temps en temps ici, les bonnes adresses gourmandes c’est elle alors épisodiquement ce blog sera à quatre mains.

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply
    matchingpoints
    4 avril 2019 at 12 h 11 min

    Merci pour ces conseils pratiques – merci aussi à Emma qui pose la bonne question…

    • Reply
      Laurence
      7 avril 2019 at 20 h 43 min

      … et merci à vous pour vos commentaires toujours bienveillants ! Ceci dit, si cet article peut-être utile c’est chouette ! Je n’utilise plus aucun gel, ni javel et j’ai aussi un côté Bree Van de Kamp c’est dire 😉 !

  • Reply
    Koalisa
    4 avril 2019 at 20 h 26 min

    C’est une super idée, ça ! Bravo, je n’en suis pas encore là…

    • Reply
      Laurence
      7 avril 2019 at 20 h 46 min

      C’est très simple vraiment, tu devrais essayer.
      J’ai pas mal de petites astuces de ce genre. J’évite les recettes, tant pour les produits d’hygiène, que de nettoyage ou même de cuisine avec une liste d’ingrédients à rallonge, je vais continuer à en donner ! Si ça ne sert à rien, au moins ça ne fait pas de mal et ça m’amuse !

  • Reply
    Une Porte Sur Deux Continents
    8 avril 2019 at 3 h 10 min

    Merci, je note la recette. On ne pense pas toujours à ça, mais c’est vrai que les nettoyants habituels polluent un max. Bises et belle semaine ♥

    • Reply
      Laurence
      11 avril 2019 at 10 h 00 min

      Bon, je ne vais pas te faire la morale mais si on réfléchit au plastique (épais) et aux produits contenus je crois qu’il est urgent de se passer de ce genre de produits !

  • Reply
    Cindy
    9 avril 2019 at 6 h 47 min

    Merci beaucoup pour ce partage. Je m’intéresse vraiment au zéro déchet depuis quelques temps et il me reste encore beaucoup de progrès à faire ! Et cette « recette » me tente bien ! Merci

    • Reply
      Laurence
      11 avril 2019 at 9 h 59 min

      Merci Cindy ! J’essaye ici de partager des petits gestes simples et des actions faciles à mettre en œuvre …

  • Reply
    yuko
    10 avril 2019 at 18 h 21 min

    Encore un super article comme on les aimé chez toi : simples, utiles, personnels (j’ose pas ajouter bourrés de charme sur cet article mais tu as compris l’idée 😉 ) bises

    • Reply
      Laurence
      11 avril 2019 at 10 h 10 min

      Oui, j’ai compris et ton commentaire me fait rire ! Je crois que quand je m’engage c’est à fond et là, quand j’ouvre les yeux sur notre mode de vie je pleure devant tout ce gaspillage et tant d’égoïsme alors à mon échelle infinitésimale j’essaie de faire quelque chose ! Je sais que si c’est trop compliqué rien ne bougera. Je suis bien consciente que parfois consommer différemment coûte cher mais là, c’est tout le contraire alors je ne vais partager que ce que quoi j’ai du recul et un retour positif ! Bises

  • Reply
    laurence Caillau-Larrieu
    12 avril 2019 at 12 h 55 min

    C’est super Laurence !
    Bises

Répondre à Laurence Cancel Reply

*