Critiques littéraires

La punition qu’elle mérite (Elisabeth George)

Ludlow, petite commune du Shropshire est sous le choc. Le très apprécié diacre, impliqué localement dans l’aide aux personnes en difficulté est arrêté pour soupçons de pédophilie et retrouvé mort alors qu’il était en garde à vue. C’est la thèse du suicide qui est retenue mais le père du diacre n’y croit pas. Jouant de ses influences, il obtient que Scotland Yard vienne mener une courte enquête et ce sont Barbara Havers et la commissaire Isabelle Ardery, duo improbable qui sont dépêchées sur les lieux.

Voilà le 20e opus de la série des enquêteurs de Scotland Yard  Linley et Havers et définitivement Elizabeth George est la plus British des écrivains américains.

Je les ai tous lus et chaque fois je retrouve avec plaisir l’insolite  binôme que forment Thomas Linley et Barbara Havers, lui toujours aussi gentleman,  au charme désuet et pétri de bonnes manières ; elle toujours célibataire, habillée comme un as de pique, simple et directe.

Ce volume, en comparaison des précédents est beaucoup plus axé sur l’enquête et moins sur la vie privée des inspecteurs de Scotland Yard. C’est sans surprise mais j’aime l’analyse et la complexité des personnages qui s’est tissée au fil des volumes. Ici, la description du milieu étudiant dans une petite université anglaise, les relations parents-enfants, la vie tranquille dans une petite bourgade en Angleterre, sont autant de thèmes abordés qui rendent la lecture de ce livre agréable et l’intrigue se tient finalement assez bien.

Alors certes ce n’est pas le polar de l’année mais c’est bien ficelé et si l’on excepte une traduction parfois approximative c’est relativement bien écrit. Bref, voilà un excellent moment de lecture.

Merci à Babelio et aux éditions Les presses de la cité pour cet envoi.

La punition qu’elle mérite
Elisabeth George
672 pages

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply
    Matching Points
    13 mai 2019 at 19 h 49 min

    Nous avions abandonné Elizabeth à la mort d’Helen. Cela fait donc une bonne dizaine d’années. Ce fut un grand plaisir de lire les romans précédents mais le charme était comme rompu. Nous avons vu plusieurs épisodes de la série télévisée qui nous a replongées dans l’ambiance british. Peut-être nous laisserons nous tenter à nouveau…

    • Reply
      Laurence
      16 mai 2019 at 16 h 20 min

      Oui, je me souviens, nous en avions parlé et c’est grâce à vous que j’ai appris que c’était une série télé. D’ailleurs dans ma tête, l’inspecteur Linley était beaucoup plus classe et le sergent Havers beaucoup moins jolie que les acteurs … ça m’avait vraiment interpelée !!

  • Reply
    Yuko
    14 mai 2019 at 10 h 22 min

    coucou Laurence, est-ce que chaque tome peut se lire indépendamment des autres ? je suppose que c’est mieux de commencer par le début mais dans ce cas… J’ai trop de retard :'( bises

    • Reply
      Laurence
      16 mai 2019 at 16 h 25 min

      Warf !! Ton commentaire me fait mourir de rire car ça me rappelle ma découverte de la série.
      Je te la fais courte : mon amie me raconte qu’elle est en train de lire « Le rouge du Péché » et que c’est génial. Du coup, je lui demande si elle peut me le prêter et elle m’amène alors 14 volumes, tous d’à peu près 600 à 700 pages en m’expliquant qu’il était hors de question de lire celui là (le tome 15 donc) sans avoir lu les autres … Voilà, je les ai tous lus et même si ça fait beaucoup, elle avait bien raison. Les personnages prennent de l’ampleur au fil des volumes et ce serait vraiment dommage de se priver de ce qui à mon sens, est la quintessence de ces livres car si c’est juste pour l’intrigue, ça ne va pas non plus chercher bien loin … désolée pour la nouvelle !! Je t’embrasse.

  • Reply
    yuko
    17 mai 2019 at 9 h 51 min

    Coucou Laurence, bon, je craignais un peu cette réponse… Il va falloir que je trouve le tome 1 (ou une copine qui a l’intégrale 😉 ) bisous

    • Reply
      Laurence
      18 mai 2019 at 17 h 51 min

      Bon, elle n’est plus toute jeune Elisabeth George et puis elle n’écrit plus autant alors vraiment, c’est jouable ! Bisous

  • Reply
    Koalisa
    18 mai 2019 at 10 h 28 min

    J’aime bien Elizabeth George, ça fait longtemps que je n’ai pas lu un de ses romans !

    • Reply
      Laurence
      18 mai 2019 at 17 h 55 min

      Un Elisabeth George de temps en temps, ça ne se refuse pas 😉 !

  • Reply
    laurence Caillau-Larrieu
    25 mai 2019 at 13 h 27 min

    C’est vrai Laurence, tu me parles souvent de cette série que Véro t’avait fait découvrir je crois.
    Il me faudra un jour des vacances indéterminées ou une retraite anticipée ( soit jamais ) …
    Mais ça donne envie
    Bises
    Laurence

    • Reply
      Laurence
      27 mai 2019 at 21 h 16 min

      Oui, et bien Véro t’apportera les 20 tomes quand tu sera décidée … hahaha !!! Bises

Leave a Reply

*