Critiques littéraires

Vigile (Hyam Zaytoun)

Un livre digne et bouleversant qui se lit d’une traite.

Hyam Zaytoun raconte en quelques pages cette nuit au cours de laquelle son mari est victime d’un accident cardiaque. Ces heures où le temps a été suspendu, ces instants où l’onde de choc s’est répandue, la faisant passer des états d’urgence à stupeur ou de détresse à étonnamment calme. Ces moments où les sentiments paradoxaux sont comme une tempête interne.

Avant d’être une histoire de manque, de pertes de repères, c’est avant tout une magnifique déclaration d’amour, un hymne à la vie et une ode à l’espoir. Hyam Zaytoun décrit à coup de chapitres aussi courts que les phrases, un drame personnel sans jamais tomber dans le pathos.

Le récit de cette nuit traumatique a été écrit cinq ans après l’accident et il faut bien reconnaître que l’urgence, la peur, le moment où la vie bascule, puis l’acceptation de l’inacceptable sont autant de sentiments extrêmement bien décrits, avec des mots justes et pudique, à l’aide d’une écriture simple et dépouillée.  Etrangement, je suis restée extérieure à cette histoire alors que pour avoir vécu des moments similaires j’aurais pu (du ?) être particulièrement bouleversée par ce roman. A trop vouloir rentrer dans un livre (car on y met toujours de sa propre histoire), je suis passée un peu à côté de celle ci et je reste sur un sentiment mitigé, touchée mais pas tant émue que ça.

A moins que ce ne soit cette façon de s’adresser en permanence à Antoine qui laisse un peu le lecteur en marge ?

Et puis je me méfie toujours de l’enthousiasme des réseaux sociaux face à un premier roman et celui ci a été encensé. Même si ce livre est très émouvant, écrit d’une plume singulière, j’ai trouvé le souffle un peu court et faute d’y trouver l’émotion intense sur laquelle la communauté des lecteurs IG s’est enthousiasmée, j’y ai trouvé le mérite de la sincérité et pour l’auteure la nécessité d’exprimer l’indicible, avec simplicité et en évitant les excès de mièvrerie, ce n’est déjà pas si mal.

Vigile de Hyam Zaytoun
Edition Le tripode
119 pages

 

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply
    Koalisa
    19 juin 2019 at 16 h 34 min

    Je crois que ce livre n’est pas pour moi, il y a des sujets que j’évite ! Bonne semaine !

  • Reply
    Une Porte Sur Deux Continents
    19 juin 2019 at 17 h 40 min

    Comme Isabelle, il y a des sujets que je préfère éviter, surtout quand on a connu certains événements similaires. Belle soirée ♥

    • Reply
      Laurence
      23 juin 2019 at 12 h 56 min

      Avec du recul, je me demande même ce qui m’a pris de lire ce livre !! Bon dimanche !

  • Reply
    yuko
    21 juin 2019 at 20 h 51 min

    Je ne suis pas sure d’avoir envie de lire ce genre de roman en ce moment. Je comprends ce que tu veux dire quand tu dis ne pas avoir été aussi touchée que tu l’imaginais.. Peut-être que chaque expérience est trop personnelle (la tienne également) et que même si des sentiments peuvent parfois paraître similaires, chacun réagit à sa manière et la souffrance d’un autre n’égale pas la notre… je ne sais pas. Belle soirée à toi Laurence et gros bisous

    • Reply
      Laurence
      23 juin 2019 at 12 h 56 min

      Je comprends très bien ta réaction et comme tu dis, nous sommes tous différents face aux événements. Je t’embrasse et bonne fin de Week-end !!

  • Reply
    Shana
    23 juin 2019 at 17 h 28 min

    J’aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésite pas à visiter mon univers. A bientôt.

    • Reply
      Laurence
      24 juin 2019 at 8 h 00 min

      Merci et je ne manquerai pas de venir chez toi

Leave a Reply

*