Critiques littéraires

Mur Méditerranée (Louis-Philippe Dalembert)

Un livre magistral

Il y a des critiques plus difficiles à écrire que d’autres ; comment trouver les mots justes pour dire que l’on a tant apprécié un livre inspiré d’événements véridiques et dramatiques.

J’ai été terriblement émue par le destin de ces migrants qui tentent par centaines de rejoindre l’Europe dans l’espoir d’une vie meilleure.

Trois femmes, trois pays, trois religions … une même rage de vivre

Servi par une écriture fluide, avec infiniment d’humanité et juste ce qu’il faut de poésie pour rendre le récit supportable, Louis-Philippe Dalembert brosse le portait de trois femmes qui vont se retrouver à bord d’un chalutier, ultime étape au départ de la Lybie d’un épouvantable périple acheté à prix d’or.

Chochana est une jeune nigériane de confession judaïque. Son père caressait pour elle des rêves d’avocate mais le bouleversement climatique ruinera ces projets. Semhar, Érythréenne chrétienne orthodoxe qui s’imaginait institutrice a fui la dictature et le service militaire. Dima, musulmane accompagnée de son mari et de leurs filles, famille d’une classe sociale beaucoup plus aisée, quitte Alep prise entre les feux d’une armée aux ordres d’un dirigeant despotique et des combattants du djihad. Trois pays, trois religions, trois raisons de fuir mais le même chemin de croix.

Le récit, inspiré d’un fait réel précis dont je ne vous dirai rien est une façon habile d’aborder le sujet de la migration sous un angle autre que mathématique et statistique (d’ailleurs on ne sait pas précisément combien ils sont à partir et à arriver tant les étapes sont nombreuses). Ces trois femmes ne sont pas que des exemples parmi des centaines à qui l’auteur rend leur dignité, ce sont aussi et surtout trois femmes fortes et solidaires dont l’auteur brosse un portrait magnifique.

On ne pourra plus dire que l’on ne savait pas

Un livre d’utilité publique (après l’avoir lu on ne pourra plus dire qu’on ne savait pas) car même si on n’a tous une plus ou moins vague idée de ce que peut être le parcours de ces hommes et femmes prêts à tout, même à vivre un véritable calvaire, pour tenter de traverser ce « Mur Méditerranée » , nous sommes bien loin du compte.

Un livre magistral preuve que tragédie et plume lumineuse peuvent se conjuguer au même temps.

Mur Méditerranée
Louis-Philippe Dalembert
Editions Sabine Wiespieser
336 pages

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    matchingpoints
    9 février 2020 at 16 h 11 min

    Une lecture d’une grande utilité, sûrement …

    • Reply
      Laurence
      14 février 2020 at 21 h 37 min

      Un livre qui apporte un éclairage supplémentaire et surtout qui montre à quel point rien n’est tout noir ou ton blanc (sans mauvais jeu de mot 😉 !

  • Reply
    Une Porte Sur Deux Continents
    11 février 2020 at 18 h 45 min

    Je le mets en liste de mes priorités. Merci de nous en parler. Bises et belle fin de journée ♥

    • Reply
      Laurence
      14 février 2020 at 21 h 31 min

      Comme j’ai répondu à Koalisa, ce livre a le mérite de nous ouvrir les yeux … encore davantage !! Bises et bon week-end !

  • Reply
    Koalisa
    12 février 2020 at 20 h 41 min

    Tu as raison d’en parler ! Bonne soirée, Laurence !

    • Reply
      Laurence
      14 février 2020 at 21 h 29 min

      On en parle, souvent … ou moins selon le reste de l’actualité mais pas toujours correctement et c’est là tout le mérite de ce livre (mais je ne suis pas forcément objective 😉 )!

  • Reply
    Yuko
    27 février 2020 at 11 h 14 min

    Merci pour cette chronique qui nous donne envie de découvrir ce livre. Je me le note précieusement.

    • Reply
      Laurence
      24 mars 2020 at 15 h 14 min

      Nous sommes bien d’accord, celui là est A LIRE ABSOLUMENT !!

Répondre à Yuko Cancel Reply

*