Critiques littéraires

Vie de Gérard Fulmard (Jean Echenoz)

Antihéros malgré lui

Gérard Fulmard est un antihéros. Ni courageux, ni héroïque , cet ancien steward licencié pour faute est au chômage et il vivote et soyons clair, il a tout du minable ! Alors qu’il envisage de monter son propre cabinet de détective privé et que le supermarché au bout de sa rue explose, cet homme perpétuellement fatigué se retrouve au cœur d’un imbroglio mafio-politique, pris dans un engrenage de circonstances improbables.

À la fois loufoque et mélancolique, ce récit rocambolesque m’a laissée perplexe. Alors oui bien sûr, j’ai apprécié cette ambiance confinée, la description précise de la rue Erlanger à Paris (il y a presque un côté Modiano dans certaines pages) mais ça n’a pas suffit. C’est extrêmement bien écrit mais ce langage presque trop soutenu, limite alambiqué m’a semblé bien peu en phase avec l’histoire de ce raté, comme si le fond ne collait pas avec la forme.

Certes il y a un peu de suspense et heureusement beaucoup d’ironie. Le regard désabusé que jette Jean Echenoz sur notre société en général et le monde politique en particulier est caustique et jouissif sauve ce livre.

Bref, pour moi cette étrange « Vie de Gérard Fulmard », livre à la fois laconique et précis (c’est très paradoxal comme lecture), décalé et sarcastique aurait pu me séduire mais impossible d’adhérer à cette vie de Gérard Fulmard qui n’en finissait pas. J’ai mis plus de 10 jours à lire ces quelques 200 pages … c’est assez mauvais signe

Pour tout vous dire, c’était mon premier livre de Jean Echenoz et il semble que je doive absolument lire 14 pour éviter que ce ne soit aussi le dernier.

Vie de Gérard Fulmard
Jean Echenoz
Editions de Minuit
240 pages

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply
    Matching Points
    24 mars 2020 at 17 h 41 min

    Quand un livre nous tombe des mains on veut quelquefois persister au détriment du plaisir de la lecture. Honte ou masochisme ?

    • Reply
      Laurence
      25 mars 2020 at 16 h 57 min

      Ni honte, ni masochisme mais mon libraire qui me connait fort bien m’avait vendu un livre génial … alors pour 200 pages je me suis accrochée et quand je lui ai dit que vraiment, pour une fois il s’était trompé il m’a dit que je n’avais pas d’humour (avec humour bien sûr 😉 !).
      Ceci dit, ce n’est pas non plus le navet de l’année !!

  • Reply
    yuko
    24 mars 2020 at 21 h 14 min

    Dommage pour cette lecture.. Mais tu as raison, autant de temps pour 200 pages, c’est effectivement mauvais signe. Tu as prévu quoi comme lecture ensuite ?
    Bisous

    • Reply
      Laurence
      25 mars 2020 at 16 h 59 min

      Je suis tellement à la bourre dans mes chroniques !! J’ai eu besoin de lecture facile alors j’ai lu « La fille du train », ce qui était parfait puis quelques BD et « Le consentement » (grosse claque) et là, pour sortir de notre monde, je suis en train de passer d’une arche à l’autre avec la passe-muraille … bonheur !!!
      Bisous !!

  • Reply
    matchingpoints
    25 mars 2020 at 13 h 29 min

    Vous avez dir sur note blog que vous sortiez tout juste d’une « bulle » … était-ce une avant première du Coronavirus ?

    • Reply
      Laurence
      25 mars 2020 at 17 h 03 min

      Non heureusement mais j’ai sacrément gambergé ! 3 semaines de soucis accumulés durant lesquelles je me suis un peu « oubliée » et ça a fini par craquer … au lendemain du confinement. Aujourd’hui je relève la tête !

  • Reply
    matchingpoints
    25 mars 2020 at 19 h 07 min

    Ouf !

Leave a Reply

*