Critiques littéraires

Prête à tout (Joyce Maynard)

Prête à tout pour assouvir son ambition

Suzanne Stone est jeune, belle et ambitieuse. Elle est mariée à Larry Moretto, un brave garçon, vaillant fils de restaurateurs italiens, sans trop d’ambition si ce n’est celle de tout faire pour satisfaire sa femme dont il est fou amoureux. Depuis toujours, Suzanne adorée par ses parents et idolâtrée par sa soeur, rêve de devenir une journaliste célèbre. De haute lutte, elle obtient un poste de secrétaire au sein la station locale de la petite ville de province où ils résident. Avec ses airs de babydoll, Suzanne finit par présenter la météo et est persuadée que ce sera la porte ouverte au destin fabuleux dont elle rêve,  elle est « prête à tout » pour y arriver. Quand Larry Moretto est retrouvé mort, visant la notoriété encore (ou enfin) possible elle vend son histoire aux médias et face aux caméras elle joue le rôle de sa vie, celui de la veuve éplorée.

Construit, à la manière d’un reportage d’investigation sur le terrain, ce roman tisse avec brio les voix de Suzanne, de ses parents, de sa soeur, des ses beaux-parents et des adolescents sur lesquels elle tournait un reportage. Tour à tour chaque protagoniste, accusée comprise, donne sa vérité sur les événements. Suzanne est-elle aussi perverse que capricieuse, narcissique, studieuse ou ambitieuse ? Est-elle vraiment prête à tout ?

Peinture cynique de la société moderne

Joyce Maynard décrypte parfaitement la personnalité pathologique de cette femme avide de notoriété, enfant reine dès le premier jour. Les portraits des adolescents sont également d’une grande justesse : la puberté, le mal-être physique, la popularité en milieu scolaire, la sexualité … en toile de fond, se dessine le sombre portrait d’une certaine Amérique provinciale et médiocre engluée dans les conventions.

Ce livre date de 1992 mais il reste encore terriblement d’actualité. Fiction basée sur la fragilité psychique, la perversion narcissique ou bien encore la manipulation mentale c’est surtout une satire du monde des médias dans les années 90 qui aujourd’hui, s’applique tout aussi bien aux réseaux sociaux de notre époque engendrant la même fascination pour la célébrité, qu’elle soit ou non dénuée d’intérêt.

Un excellent roman.

Prête à tout
Joyce Maynard
Editions 10/18
408 pages

Ce livre, inspiré d’une affaire réelle, a été adapté au cinéma en 1995 par Gus Van Sant avec Nicole Kidman et Matt Dylon … et Joaquin Phoenix en jeune premier !

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    matchingpoints
    16 juin 2020 at 9 h 09 min

    Nous avions vu le film lors de sa sortie – l’ambiance terriblement malsaine, avec des acteurs parfaits. Et ce jeune acteur avec un physique hors des critères hollywoodiens nous avait impressionnées …
    Bonne journée

    • Reply
      Laurence
      17 juin 2020 at 20 h 39 min

      J’ai vaguement souvenir d’avoir vu ce film et c’est en regardant la bade annonce que de suite j’ai reconnu Joaquin Phoenix … le livre met sans doute moins mal à l’aise que le film !

  • Reply
    laurence Caillau-Larrieu
    16 juin 2020 at 12 h 20 min

    Grrr, encore un super Joyce Maynard…

    • Reply
      Laurence
      17 juin 2020 at 20 h 41 min

      Ma deuxième incursion dans l’oeuvre de cette autrice … pas la dernière !!

  • Reply
    yuko
    16 juin 2020 at 21 h 06 min

    J’aime beaucoup l’écriture de cette auteure (je viens de finir Les filles de l’ouragan) donc je me note celui-ci 😉 Je voulais juste te laisser un petit mot rapide, j’espère avoir le temps de revenir plus longuement pour commenter tes articles. Bises Laurence

    • Reply
      Laurence
      17 juin 2020 at 20 h 43 min

      Merci « Yuko » !!!
      Je note pour « les filles de l’ouragan », je viendrai lire ton avis ! Bisous

  • Reply
    Koalisa
    18 juin 2020 at 11 h 13 min

    Ca me dit quelque chose, je crois que j’ai vu le film il y a longtemps !

    • Reply
      Laurence
      19 juin 2020 at 9 h 59 min

      Moi aussi je me souviens vaguement du film avec Nicole Kidman en présentatrice météo un peu nunuche !!

Leave a Reply

*