Critiques littéraires

La guerre des boutons


Je progresse en organisation et du coup, j’essaye de m’octroyer une ou deux séances de cinéma par mois. Cette semaine encore, peu de films à l’affiche du cinéma du centre ville alors mon choix s’est porté sur « La guerre des boutons » (version Yann Samuell)

Synopsis : 1960, un village dans le sud dela France. Unebande de garçons, âgés de 7 à 14 ans, menée par l’intrépide Lebrac, est en guerre contre les enfants du village voisin, leurs ennemis jurés. Une guerre sans merci, qui dure depuis des générations. On se bat pour l’honneur et la fidélité et, pour gagner, tous les moyens sont bons. Même, s’il le faut, combattre nu comme un ver, ou pire, accepter l’aide de Lanterne – une fille ! – la nouvelle recrue de la bande, pleine de panache et d’ingéniosité. Mais il n’est pas facile d’être une armée de petits hommes sans se faire attraper par Papa et Maman ! Quand, après la bataille, on rentre à la maison, les vêtements en lambeaux et des boutons en moins, mieux vaut se faire discret…

Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins, c’est un peu trop franchouillard à mon goût. C’est sans aucun doute sympathique et gentiment rétro, bien joué (tant par les enfants que les acteurs confirmés que sont Eric Anselmino, Alain Chabat, Mathilde Seigner ou Fred Testot) mais le début est conventionnel, lourd, long (je vous passe les anachronismes) et seule la fin du film amène un tant soit peu d’émotion. Trop de bons sentiments tiens …

Il ne me reste plus qu’à aller visionner la version « Nouvelle guerre des boutons » pour comparer … je ne suis plus à ça près  mais quand même ça me sidère que deux adaptation d’un même livre (ou remake d’un même film) puissent sortir à une semaine d’intervalle.

Rien à voir, je vous conseille vivement de regarder ce mois ci sur Canal + « Une éducation ».

Synopsis : 1961, Angleterre. Jenny a seize ans. Élève brillante, elle se prépare à intégrer Oxford. Sa rencontre avec un homme deux fois plus âgé qu’elle va tout remettre en cause. Dans un monde qui se prépare à vivre la folie des années 60, dans un pays qui passe de Lady Chatterley aux Beatles, Jenny va découvrir la vie, l’amour, Paris, et devoir choisir son existence.

Adapté d’un roman de Nick Horny, c’est merveilleusement bien joué (Carey Mulligan est parfaite) et so british. Le film oscille entre comédie et drame, espérances et désillusions et traite avec beaucoup de finesse de la difficulté de devenir adulte.

A ne pas rater.

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply
    George
    21 septembre 2011 at 17 h 30 min

    Il faut vraiment que je me trouve un moment pour regarder une éducation sur canal + !

    • Reply
      Lolotte
      23 septembre 2011 at 16 h 30 min

      Vu trois fois (Une éducation), c’est vraiment un beau film …

  • Reply
    arwen
    21 septembre 2011 at 18 h 54 min

    hier soir , mon fils m’a dit qu’il y avait deux adaptations qui sortaient et je ne le croyais pas…….

    • Reply
      Lolotte
      23 septembre 2011 at 16 h 32 min

      … et bien il a raison. Je ne suis pas sûre de me laisser piéger une seconde fois …

  • Reply
    LMO
    21 septembre 2011 at 18 h 59 min

    Moi aussi ça m’a sidéré 2 films sur le même bouquin en même temps.
    Ca m’a donné envie d’en voir aucun des deux (ça et le fait que je ne vais plus au ciné 🙁 )

    • Reply
      Lolotte
      23 septembre 2011 at 17 h 39 min

      Quite à ne pas ya aller souvent, il a sans aucun doute de meilleurs choix à faire …

  • Reply
    Alice
    21 septembre 2011 at 19 h 00 min

    Autant la guerre des boutons, ça ne me dit rien du tout, autant je me mors les doigts d’avoir résilié l’abo à Canal + en voulant faire la femme responsable qui a préféré investir dans une retraite complémentaire (les hormones de début de grossesse m’ont fait faire des trucs fous)

    • Reply
      Lolotte
      23 septembre 2011 at 17 h 40 min

      Si cela peut te rassurer, je râle chaque fois que je pointe mes comptes quand je vois le budget C+ mais d’un autre côté, Mr Chéri regarde le sport et moi le ciné … c’est un luxe que nous apprécions !

  • Reply
    Le Journal de Chrys
    22 septembre 2011 at 22 h 07 min

    Je t’avoue que j’en resterai à l’ancienne version de la guerre des boutons!!!!

    • Reply
      Lolotte
      23 septembre 2011 at 17 h 40 min

      Je ne sais même pas si j’ai vu le film d’Yves Robert …

  • Reply
    spiruline
    23 septembre 2011 at 7 h 53 min

    Comme Chrys, je resterai à la première version de la guerre de boutons. J’aime beaucoup Carey Mulligan mais hélas je n’ai pas Canal + 🙁

    • Reply
      Lolotte
      23 septembre 2011 at 18 h 28 min

      Comme je l’ai dit à Chrys, je ne sais pas si j’ai vu le film d’ves Robert …

Leave a Reply

*