Humeurs

Histoire de Caddie

caddie--1-.JPG
De l’avantage de vivre en ville : il est possible de tout faire à pied ou presque. De l’inconvénient (et encore …), j’ai remisé les talons au placard car arpenter les pavés et les chemins de mon vieux quartier n’est pas compatible avec de jolies chaussures de fille.

J’ai donc troqué stilettos contre ballerines, escarpins contre converses mais surtout, j’ai relégué mon bon vieux cabas au profit d’un caddie très vernis aux rayures très girly !

Inutile de vous préciser que j’ai eu droit aux sarcasmes de toute ma petite famille, M-chéri ayant désormais honte de faire le marché en ma compagnie et les enfants s’amusant de m’imaginer faire une course avec maman (leur Mamini) qui a elle aussi un caddie d’un vert pomme on ne peut plus fringant.

Il n’empêche qu’à moins d’un quart d’heure des halles, mon panier roulant est devenu mon meilleur ami. Je suis devenue la coqueluche des mamies du quartier qui arborent le leur, gris ou noir, et zieutent – je le vois bien – le mien avec envie !

Bon, juste un bémol, les 3 étages à pied avec le caddie rempli, c’est un peu galère !

caddie--2-.JPG

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *