Critiques littéraires

Vagabondage musical


Vous avez sans aucun doute entendu des dizaines de fois, le titre éponyme de l’album « Like a Hobo » de Charlie Winston. Cette mélodie lancinante qui nous trotte ensuite toute la journée dans la tête. Vendredi dernier, j’ai profité d’un moment à tuer (oui, oui, ça m’arrive) au Leclerc Culturel et j’ai rapidement écouté le début des 12 morceaux de l’album. Arrivée au bout, j’étais bluffée, ce Charlie Winston a une bonne bouille (un petit air de Bruce Springsteen même) et un style musical entre le jazz, la soul et le blues qui m’ont immédiatement séduite.

Aucun doute, on sent de la personnalité dans cet album et une étonnante variété musicale (et vocale aussi d’ailleurs). Il y a un côté romantique qui n’est pas pour me déplaire, des morceaux jazz-blues qui donnent la pêche. Bien sûr j’adore le morceau « Like a Hobo » mais également « My Name » et « I love your smile » dans un registre plus crooner sur fond de piano, et « My life as a duck », et … stop, je les aime tous !!!

 

 

Attention diversité musicale (country, soul, jazz, blues ….) et ambiances multiples ne veulent pas dire bazar !!! Il y a de l’éclectisme et une grande cohérence dans cet album qui nous emporte dans un voyage musical particulièrement agréable. « Hobo » signifie littéralement clochard mais je crois lui préférer le sens vagabond ou baroudeur.

Charlie Winston est un chanteur britannique  qui écrit ses textes et compose sa musique. Chapeau et ouf, il n’a pas été formaté pour un public de midinettes … quoique dans la mesure où je suis totalement confuse conquise (pu**** lapsus révélateur !!!) et que je le trouve craquant je pourrais sans difficulté me glisser dans la case midinette !!!

Reste maintenant à espérer qu’il va résister à la sur-médiatisation et que cette révélation sera confirmée … je suis tout cela de près !!!

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *