blog

De retour …

Billet-20110825.jpg 
25 janvier … 23 août … sept mois d’absence.           
Sept mois de silence justifiés (si tant est que ce soit utile) par une nouvelle vie, un nouveau travail très accaparant et aussi, soyons honnête un manque de motivation certain.

Alors, non, je ne vais pas vous résumer sept mois de vie en quelques lignes mais pour ce billet retour, juste envie de vous dire que bloguer a fini par me manquer. J’ai bien suivi quelques unes de mes blogueuses préférées (naissances, projets, déménagements, évolution de vos blogs, looks … tout cela bien discrètement).

J’espère arriver à garder une certaine régularité de publication mais pas de contrainte journalière, ni en écriture, ni en lecture, car j’avais fini par passer des heures derrière mon écran et un sevrage brutal a été salutaire.

D’ici peu, je vous raconterai des anecdotes sur ma nouvelle vie (ah, les joies du restaurateur dans un quartier touristique en plein mois d’août),  comment je suis toujours une fashionista qui a du renouveler tout son placard à chaussures (bye bye les hauts talons), comment je découvre ma nouvelle ville et ses détails insolites ou charmants, mon escapade annuelle en Provence, mes coups de cœur littéraires … bref, toujours pas ligne éditoriale, du grand bazar à venir !!!

Lassitude attitude …

Oh-les-filles.png

De l’intérêt de blogger ?

Voilà la question hautement importante du jour. Alors que j’ai perdu passé une bonne partie de mon samedi après midi à essayer de rattraper mon retard de lecture, je m’interroge sur l’utilité de ce blog. Question débile, la réponse est dans ma bannière : aucune !!

Je crois que beaucoup d’entre nous se sont à moment donné posé cette question. J’ai toujours revendiqué bloguer par pur plaisir, sans chercher à augmenter mon nombre de lecteurs, sans faire la moindre course au classement.

Pas de ligne directrice ici (un vrai bazar, tiens !!!), pas de publication régulière mais alors qu’il y a quelques mois, je moisissais dans un placard doré au boulot, j’ai trouvé mon compte à vous lire régulièrement, à commenter à qui-mieux-mieux et à publier des billets souvent plus futiles qu’utiles.

Depuis cet été, mon projet accapare toute mon attention (et beaucoup de mon temps). Bien dans ma tête, je blogue moins et je dois bien avouer qu’après avoir frôlé l’addiction, cela ne me manque pas. 

Pour être totalement honnête, il faut aussi que je vous dise que certains concours et autres défis qui fleurissent sur la blogo en ce moment m’agacent, ça fait des tonnes de billets identiques ou presque, j’ai du mal à adhérer … sans doute car je manque de temps … pour lire et participer.

Je ne dirai rien sur les billets sponsorisés, j’en ai publié plusieurs coup sur coup (ça paye une partie de mes concours hippiques), souvent je ne lis qu’en diagonale, sauf si le thème m’accroche (d’où l’importance du titre, sujet que je maîtrise fort mal).

Pour terminer, les « célèbres » blogueuses mode m’amusent (je reste une fille) mais je ne lis pas, j’ouvre le billet, je regarde la photo (très souvent belle les photos) et je ressors, un peu agacée par tant de narcissisme …

Bref, c’est mon ressenti du moment … pas forcément très positif tout ça mais quand j’ai vu (grâce à Arwen) que j’étais invitée par George sur « Oh les girls », cela m’a tout de même fait plaisir !

Alors voilà, tout ça pour dire que je passe peu chez vous, que je n’ai pas le temps de commenter, même si certains billets m’interpellent mais que j’aime quand même cet invisible lien virtuel qui nous uni alors non, je ne tire pas ma révérence, je suis juste encore moins présente ici !

 Je vous souhaite une belle semaine !

La nouvelle vie de mon blog

Bon ça y est.
Après avoir passé quelques heures à « déménager » mes articles d’un blog à l’autre je reviens.
J’ai finalement décidé de supprimer les 2 derniers articles, ceux qui ont été à l’origine de ce nouveau blog.

Bon, il y a encore du boulot car je patauge sévère. Disons que la mise en page est assez spartiate, j’y travaillerai plus tard.
J’ai également perdu tous mes commentaires … mais le principal était que je les ai lus …

Alors en résumé, je continue l’aventure bloguesque car
– je me rends compte chaque jour (heuh, je suis en réalité beaucoup moins prolifique) que je prends plaisir à écrire
– j’adore me balader deci-delà, on fait de jolies rencontres, on découvre des idées, des recettes …
– écrire est une forme de thérapie .. souvent ça me calme. Le ménage aussi mais c’est plus épuisant !!!
– je n’habite pas « à côté » de ma famille et c’est un moyen de communication très sympa
– j’aime bien l’idée que des personnes que je ne connais pas lisent mon blog … qu’ils l’aiment ou pas.

Maintenant, je me méfie
– J’ai rebatisé toute ma petite famille afin de me protéger davantage
– je préfère éviter que des gens de mon entourage qui ne sont pas des amis utilisent de ce blog à des fins … disons mal appropriées.

Bref, je fais une croix sur ce début de semaine difficile et je suis contente de revenir !!!

Pourquoi ouvrir un blog

Pourquoi ouvrir un blog ?

pour dire quoi ? Parler de qui ? Raconter les anecdotes (drôles ou moins drôles) de notre quotidien ?

… inutile de chercher une raison, la réponse est : Et pourquoi pas moi ….

Voilà la première décision prise.

J’imagine déjà la tête de on chéri et de la tribu (cf. plus bas) s’ils savent que je deviens une « blogueuse » … je les entends déjà « Toi ???? », « A ton âge !!! » … j’en passe et des meilleures, la seconde décision qui s’impose est : ne rien dire et attendre.

Alors voilà, ce sera mon premier billet, motivé par ma soeur (Agnès-loutre … je sais, elle va e détester mais de toutes façon c’est écrit sur son blog) … et indirectement par ses copines blogueuses.

La tribu :
Non que ce soit une bien grande famille (attendons que les enfants grandissent …), mais quelques explications s’imposent. Le noyau de la tribu c’est donc : Melle (ma fille), les fils de Thierry (Grand-B et Petit-B), mon chéri et Laurence. Jusque là c’est simple. Niveau organisation quotidienne, ça se complique …
– Petit-B, le plus jeune donc, vit avec sa maman. Il nous rejoint un WE de temps en temps et à chaque vacance scolaire.
– Melle vit une semaine avec nous, une semaine chez son papa … vacances scolaires y compris dans ce rythme alterné.
– Grand-B réside avec nous « à plein temps » … et un WE de temps en temps chez sa mère, c’est notre Tanguy.
Avec les contraintes des uns et des autres (dans les autres, comptons les nouveaux conjoints de nos ex) … jamais un WE en amoureux … des vacances toujours bien remplies occasions de fous rires, batailles et autres crises en tout genre.

S’ajoutent à la tribu :
– le chinchilla (… je réalise qu’il n’a même pas de nom),
– Lily, notre chatte,
– Loulou, notre cheval (notre = Melle et Moi, les garçons le détestent) en pension à quelques kilomètres de notre demeure … mais responsable de beaucoup d’aller-retour en voitures,
… il y a quelques mois, j’aurais pu rajouter les souris blanches qui se sont multipliées à envie, le couple de lapins nains et leur progéniture régulière (il y a des expressions qui se méritent !!!), les gerbilles et le hamster des voisins. La sélection naturelle faisant parfois bien les choses, ces charmantes bestioles se sont « bouffées » entre elles pour les unes, sont mortes de vieillesse pour d’autres … et j’avoue avoir participé activement à l’éradication des souris blanches suite à un repas ou nos invités ont pu assister à une ballet continu de petites bêtes blanches qui avaient finalement décidé qu’il faisait beaucoup plus chaud dans le salon que sur le balcon.

… Et plus occasionnellement les amis des uns et des autres (grands et petits), la famille (ma famille, M-Chéri est fils unique … ouf) et la presque famille : nos amis-voisins parisiens qui sont là pour les vacances scolaires.

Voilà pour le départ … suite au prochain billet.

P1010551