Maje

Et hop, in the pochette !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Les sacs, j’adore !!!

D’ailleurs je les collectionne depuis des années, dernièrement en version XXL, mais force est de constater que c’est souvent encombrant et lourd … Pour sortir, après un tri drastique, il suffit de transporter son téléphone, sa carte bancaire et trois papiers, l’essentiel quoi !!!  Ok,  je peux éventuellement ajouter un baume pour les lèvres et mon jeu de clés mais c’est tout.

Alors comme je ne fais pas les choses à moitié, du sac XXL à la pochette, il n’y avait qu’un pas.

Celle que j’ai adoptée est dorée et chic mais comme j’aime mélanger les styles et casser les codes, avec un jean et un T-shirt, elle est du meilleur effet. Petite (25×15 cm pliée) mais pratique, en cuir souple avec un compartiment intérieur (la pochette elle même pour être plus exacte) et une pochette au dos.  La fermeture éclair lui confère un côté cool et un gros aimant la maintient fermée, je l’adore !!

Et puis, last bus not least, une fois rangée dans sa housse, une pochette c’est zéro encombrement … ça donne envie d’en avoir plusieurs, non ?

Et vous, sac XXL, mini sac, pochette ou les trois ?

PS pour faire « blog mode » : Pochette Maje achetée en soldes privées avant les fêtes, collection FW 2011-2012

Ne jamais dire jamais


Il n’y a pas si longtemps, je jurais passer mon tour pour la chemise en jean, sans doute traumatisée par celles des années 80 portées oversized, en jean ou en chambray, avec ou sans t-shirt, ouverte ou fermée … l’overdose et j’ai dit NON, plus jamais !

De l’influence des blogs mode, du no-way catégorique, je suis passée au in-love absolu. A ma décharge, j’ai déniché la perle rare : ni trop délavée, ni trop brute, ni trop molle, ni trop raide, à la fois sport et chic … la perle je vous dit.

Délavée là où il faut, des poches bien placées (et asymétriques, le détail qui tue), pas de pression mais des boutons joliment cachés sous une bande de boutonnage, elle est tout simplement parfaite. Cool avec un jean ou un pantalon noir, elle encanaille une jupe noire, je sens qu’on ne va plus se quitter elle et moi !

Pour la petite histroire, trouver cette merveille n’a pas été simple et un peu poussé par le destin puisqu’alors que je ramenais une robe que je n’arrivais à assortir à rien, une chemise à ma taille était « retrouvée » dans la boutique … elle n’attendais que moi !

Paradoxe du jour


Aujourd’hui, dans ma boîte à lettre, j’ai reçu un petit catalogue MAJE, avec une sélection de silhouettes de la collection automne-hiver 2011.

En montant (du coup 4 à 4)  les trois étages qui séparent ma BAL de notre appartement, j’étais toute guillerette à l’idée de découvrir ce livret et en même temps, je m’interrogeais sur le fait que j’adore surfer sur internet, que j’apprécie de recevoir des offres par mails ou SMS (je choisis mes sites), qu’écolo dans l’âme je trie et j’évite de consommer du papier inutilement … et bien va t’en comprendre, j’étais super heureuse de feuilleter ce catalogue, de toucher le papier et de le découvrir page à page !

Et puis, alors qu’il y quelques jours, je m’auto-questionnais sur mon aptitude (oserai-je ?) à marier bordeaux et moutarde, cet après midi, je me demande si finalement je ne serais pas davantage tentée par l’union du rouge et Bordeaux …

Je m’en pose de ces questions !!!

Mon petit top Maje

Pendant mes 8 ou 9 mois d’absence, certes j’ai beaucoup travaillé mais j’ai aussi trouvé le temps de faire du shopping. Outre le renouvellement complet de mon armoire à chaussures, j’ai glané de ci de là quelques jolies pièces parce que je « m’habille » TOUS les jours … et parfois même deux fois par jour !!!

 

Moi qui adore fouiner et dépenser, tu penses bien que c’est une aubaine d’avoir le prétexte d’être toujours impeccable mais j’ai aussi un budget plus limité qu’avant et j’avais donc le choix entre les chaînes chéries H&M, Zara, GAP  … ou la pièce un peu plus stylée des marques créatives et abordables.

 

J’ai choisi la qualité à la quantité et comme le dit si bien notre Ines nationale, « Le secret d’un bon style est de ses sentir bien dans ses vêtements » … très important quand on s’active pendant 3 heures durant.

 

Parmi les vêtements que j’ai acheté cet été, figure un petit top Maje que j’ai mis et remis tant il possède de qualités. Il est léger, sans entretien (pas de repassage), il va avec tout. Je l’ai porté dès les premiers beaux jours du printemps et gageons que je vais encore en profiter cet automne. J’adore son petit côté Missoni et puis surtout, le plissé savamment positionné avantage terriblement les poitrines menues …

bref, j’avais juste envie de vous le montrer.