Uncategorized

accro au shopping #2

Je n’ai pas toujours le temps de lire mon ELLE hebdomadaire mais sitôt reçu, aussitôt feuilleté, je zieute au moins les images et comme toute fashion-girl qui se respecte, j’ai repéré que cet été, la mode est aux bottes.

Perso, les bottes en été, même au fin fond du Sud-ouest (traduire endroit très arrosé), j’ai du mal. D’autant plus que les bottes en question ont le bout ouvert ou des trou-trous … normal me direz-vous, ce sont des bottes d’été, il faut bien aérer nos petons … mais rien à faire, je ne trouve pas cela terriblement esthétique et définitivement les bottes d’été ce n’est pas mon truc.

Mais si je vous parle de bottes c’est que samedi, à l’occasion de ma virée shopping, j’ai repéré une jolie paire de bottines, à un prix abordable (et là, on sent l’œil averti et entraîné !!!). Le magasin n’étant pas encore ouvert, je prends le temps de bien les détailler. Je n’en reviens pas, ces petites merveilles au milieu de nu-pieds, escarpins et autres ballerines d’été … ce doit être une erreur.

Je continue à arpenter les rues commerçantes, le cerceau bloqué sur ces bottes. quand je pense cet hiver il m’a été impossible de trouver une paire cet hiver (Ah si, j’oubliais la paire de Bata achetées sur un coup de tête et revendues le quart de leur prix sur Ebay …). Certes, je suis loin d’être une va-nus-pieds et je cherchais la perle rare : ni low-boot, ni botte (une bottine donc) minimum 6 à 7 cm de talons, pas de talon aiguille (ça me ruine en cordonnerie), bout ni trop rond, ni trop pointu, surtout pas carré.

Alors, chemin faisant, je me dis que quand même, ces bottes, c’est la perle rare après laquelle je cours depuis cet hiver. Elles pourront aller avec un pantalon chic ou sublimer mes vieux 501. Elles sont en cuir (je ne veux plus de daim, c’est trop fragile, surtout à la pluie), hauteur idéale, couleur sympa et ni une ni deux, demi-tour et me voilà à l’ouverture de la boutique.

Il reste ma pointure, normal, ce sont bien des bottes de la collection été. Elles sont magnifiques, doublées cuir, confortables comme des chaussons et cerise sur le gâteau, soldées à 50% car justement, elles ne font pas été … c’était mon jour de chance.

Elles sont trop belles ?
Bon, pour l’anedocte, la semelle cuir n’a pas résisté aux intempéries de ces derniers jour. Et hop, un ressemelage, un …

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *