Humeurs

Bye bye, drôle de dame

Hier en rentrant de la maison, j’apprends le décès de Farah Fawcett … mais oui, vous vous souvenez sans doute, la jolie « Drôle de dame » blonde. Immédiatement, ressurgissent des souvenirs de dimanches après midi où, à 12 ou 13 ans, j’attendais avec impatience le générique de cette série qui immanquablement commençait par expliquer comment trois jolies femmes policier, lasses d’être reléguées au classement derrière un bureau ou à la surveillance d’un parking avaient abandonné leurs jobs pour rejoindre leur mystérieux patron, Charlie, dont elles ne connaissaient que la voix !!!

Je les revois encore, détectives privées aux jambes joliment croisées, une fesse (musclée) posée sur le bureau, le brushing impeccable et le sourire ultra-brite à l’écoute des consignes sur la mission du jour délivrées par Charlie … des James Bond Girls actives !!!

Les reportages balayent rapidement la carrière cette Charlie’s Angels (courte la carrière, c’est pas Meryl Streep), rappelle qu’elle vivait avec Ryan O’Neal (Love Story, Ah, Love Story … mais je ne vais pas pleurer) avait été mariée à Lee Major, mais oui, vous savez « L’homme qui valait 6 milliards » … ah, que de kitchs-souvenirs associés aux dimanches après midi avec mon petit frère !!!

Et bien voilà, hier soir on parlait d’elle sur toutes les chaînes, photos de sa crinière sexy à l’appui, les enfants convenaient qu’elle était fort belle mais n’en n’avaient jamais entendu parler (et je ne crois d’ailleurs pas que les effets de gambettes des drôles de dames arme au poing les auraient passionnés) … c’était une autre époque.

Mais peu importe puisque ce matin, Farah Fawcett est définitivement passée à la trappe, sa mort éclipsée par celle du roi de la pop. Là déjà, je sens bien que ça leur parle aux enfants, d’autant plus que les médias en font un événement mondial, je vous le disais il y a peu, un sujet en chasse un autre … et vraiment ça m’énerve (je reste polie).

Je respecte ses œuvres, il a peut-être été musicalement un génie (bon, c’est pas Mozart non plus), a fasciné des générations de fans mais tout de même, de là à bouleverser tous les programmes du jour et à nous coller des éditions spéciales sur toutes les bandes de la FM !!!

La palme du mauvais goût, au Figaro qui réussit tout de même l’exploit de sortir sa Une sur le sujet avant tous les autres  … avec en première page deux photos d’hommes masqués … et revoilà la grippe !!!

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *