Uncategorized

Kandinsky et mes envies


Du 8 avril au 10 août, l’ensemble de l’œuvre du grand artiste russe Vassili Kandinsky est exposé en France, au musée Beaubourg, à Paris, et ce pour la première fois depuis vingt-cinq ans. 

À travers une centaine de peintures de grand format, l’exposition retrace la contribution de Kandinsky à l’art moderne dans toutes les phases créatives de sa vie. Le parcours s’organise autour d’une sélection d’œuvres majeures, allant de 1907 à 1942. Ces tableaux ont été inspirés par les voyages en Europe du peintre et les visites des différentes villes où il s’est installé successivement : Munich, Moscou, Weimar, Dessau, Berlin et Paris.

 

Pour un petit aperçu des œuvres à travers l’accrochage des tableaux c’est ici que ça se passe.

 

Voilà une exposition qui me tente vraiment beaucoup et qui me trotte dans la tête depuis quelques jours tant j’apprécie (sans vraiment les connaître) ses œuvres. 

A l’époque (et depuis mes années lycées même), tout ce qui touchait à la Russie ma passionnait. Alors que je dévorais Tolstoï et Dostoïevski en écoutant Stravinsky ou Tchaïkovsky, j’appréciais les tableaux résolument modernes de ce peintre, contemporain de Monet, Matisse ou Mondrian. Sa façon de traiter l’art abstrait laissant quand même transpirer le folklore et la tradition de la Russie m’a toujours fascinée.

Je me souviens très bien que mes parents m’avaient offert pour mon premier appartement une lithographie numérotée de Vassili Kandisky (la photo). Ce tableau m’interpèle encore : est-ce un alphabet cyrillique ? quelques notes de musiques sur une portée ? des symboles ? …

Ce mystère a suivi mes multiples déménagements. Il n’est plus accroché au mur, le cadre tout de guingois n’a pas résisté à tant de mouvements et ma lithographie dort au fond de la cave. Peu importe, je l’aime encore et un relooking question encadrement pourrait lui rendre une seconde jeunesse.

 

Mais surtout, j’ai cette envie dans ma tête, elle ne me quitte plus, cela vire à l’obsession … et je sais, ça à tout l’air d’un caprice, mais je  n’aurais cesse d’y penser tant que je n’aurais pas mené cette idée au bout : JE VEUX voir ces 100 tableaux !!!

 

Et puis j’ai eu une semaine de m**** vous n’imaginez même pas. Pour commencer je n’ai pas eu de dimanche car nous avons beaucoup travaillé avec M-Chéri. Depuis lundi je bosse comme une malade avec un point d’orgue mardi et mercredi où je suis restée plus de 12h au bureau … alors il me tarde que cette semaine s’achève … et vraiment j’ai besoin de changer d’air.

 

Oui, cette exposition est l’ultime motivation qui me manquait pour une petite escapade parisienne avant que la sclérose intellectuelle ne me gagne à 100% … et puis c’est décidé,  je le mérite !!!

PS : Ce blog est une véritable thérapie … je m’excite 10 minutes derrière mon écran, je fais des projets … et je vais mieux !!!

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *