Famille

Mon boooooooooo sapin

     
 
A J-9 de Noël, il était temps de s’occuper du sapin de Noël !!!

J’ai cassé les pieds à Mr-Chéri il y a une dizaine de jour pour qu’il aille m’acheter un sapin (explication du pourquoi je ne l’ai pas fait moi-même : pas envie de salir ma voiture, les épines se faufilent partout et la camionnette familiale fait très bien l’affaire pour ce genre de courses). Après multiples demandes, le sapin est enfin arrivé à la maison mais je n’étais plus très motivée pour le décorer …

Point de sapin artificiel à la maison. Même s’il est réutilisable d’année en année, le sapin en plastique est produit en Asie, fait de pétrole, matière première non renouvelable et donc polluante, à la fabrication comme à la destruction.  Cette année le choix de Mr-Chéri (bien briefé tout de même) s’est porté sur un Nordmann. Certes, il a râlé au vu du prix mais a eu pitié de moi et je ne balayerai pas le pied du sapin chaque soir (voire matin ET soir) pour recueillir les aiguilles tombées. En contrepartie, nous ne profiterons pas des odeurs de l’épicéa.

Un des autres (petits) inconvénients de la branche de sapin naturel c’est qu’on ne sait jamais quel sera le diamètre de ce qui sera le pied. Qui plus est, je n’ai toujours pas investi dans un pied en métal, préférant le socle en demi-rondin, estampillé au marqueur « 20 francs » depuis des années (qui a dit que je n’étais pas conservatrice ?). Bref, il a fallu s’armer de patience et d’une hachette pour rétrécir le tronc afin de l’emboîter correctement dans le support mais nous y voilà, aucun blessé à déclarer et ce soir le sapin est près à être décoré.

Pas d’innovation côté déco. Crise oblige (je sais que personne ne me crois) alors, pas eu le temps de chiner la perle rare de l’année 2008 et j’ai ressorti toutes les suspensions que j’accumule et range chaque année, religieusement, dans leur petite boîte d’origine dès l’épiphanie. Je sais, je sais, c’est de la maniaquerie mais on ne se refait pas et c’est un peu comme les chaussures, j’y tiens beaucoup !!! Et puis chaque année, j’ai une pensé attendrissante pour les petits anges en laine feutrée qui ornent le sapin chez Maman, depuis aussi loin que je me souvienne. Ils sont kitch à souhait dans leur robe de chambre rose pour l’un et bleue pour l’autre … mais je les adore.

Je doute fort que notre diabolique animal de compagnie (vous aurez compris de qui je veux parler) fasse preuve d’autant de sentimentalisme que moi. M-M rôde autour du sapin vierge de toute décoration depuis 2 jours, espérons que son exploration soit terminé car sinon je connais déjà une raison supplémentaire de la détester !!!

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *