Humeurs

Paresseuse moi ?

Je ne suis pas ce qu’on pourrait fondamentalement appeler « Une paresseuse » mais disons plutôt que je manque de volonté pour certaines choses telles que le régime, les économies … ou les abdos !!!

L’hiver 2009 a été long, froid, humide et j’ai hiberné sous quelques kilos avec le plus grand bonheur. Le printemps est arrivé avec sa rengaine habituelle : le soleil pointe le bout de son nez, les jupes raccourcissent, les crèmes amincissantes et les régimes miracles s’approprient les pages des magazines … et je me motive pour aller faire du sport… sauf qu’en général, ça marche une fois, deux puis c’est trop fatigant et/ou trop contraignant …

Le printemps 2009 n’a pas échappé à la règle, en pire même, sans doute l’année supplémentaire. Alors que ma tête ne rêvait que de prendre l’air et de bouger, mon corps freinait des quatre fers et quand je réussissais à l’extirper du canapé, je manquais singulièrement d’entrain. Cette apathie générale n’avait rien pour me plaire, moi pour qui, « savoir de rien faire » nécessiterait un coaching personnalisé intense.

Bref, quand j’ai entendu parler de la « Gym des paresseuses », cette gym qui consiste à ne rien faire de plus que ce que l’on fait au quotidien … aucun doute, je me suis dit que c’était pour moi. En plus, je me suis assez bien retrouvée dans Les Paresseuses, ces petites bonnes femmes joliment dessinées !!! Pas besoin de me remettre à la gym en salle justaucorps en latex et abonnement qui coûtent un bras (quand bien même, je n’aurais pas le temps de caser la moindre séance dans mon emploi du temps  sur rempli), le seul effort que j’aurais à faire serait donc : d’y penser. Simple … mais pas gagné, surtout quand on sait ça.

La gym de paresseuses, c’est donc plein de petites astuces du genre pour acheter le pain on y va à pied : bon là, ça va pas le faire, la première boulangerie est à 8 kilomètres, ça risque d’être un peu brutal comme effort et terriblement chronophage. Je zappe les pages métro : j’habite le trou du c** du monde (au mieux, un bus par jour), je passe rapido sur les pages ascenseur : je ne prends jamais l’ascenseur. Facile me direz vous, je bosse dans une entreprise qui ne dispose pas de bâtiment administratif, mon bureau est au 1er étage (ceci dit, je marche trois minutes pour aller le rejoindre une fois ma voiture garée) …

Autre astuce : prendre conscience de ses muscles. Exemple, au bureau on contracte les fesses une minute sans broncher puis on relâche. Et on recommence. Ok mais j’ai déjà du mal à gérer les priorités alors si en plus je dois me rappeler que toutes les minutes je change de fesse, encore une fois, ça va pas le faire (ceci dit, j’essaye en tapant ce billet, et une minute c’est super long ; pu**** mais c’est vrai que je suis paresseuse !!!)

Je continue : Quand on marche, on s’imagine en train de défiler en maillot de bain: on rentre le ventre et les fesses et on redresse les épaules. Comme les danseuses classiques. Ouais, je m’imagine bien traversant la cours tendue comme un string en plein effort de redressement musculaire.

Pendant  qu’on cuisine, on pense à monter et redescendre sur la pointe des pieds pour faire travailler les mollets. On peut même cuisiner, repasser ou passer l’aspirateur les jambes semi-fléchies. Le problème c’est qu’en ce moment, je n’ai plus le temps de cuisiner (mais celui de grignoter oui) et à peine celui de repasser ou de passer l’aspirateur. Ceci dit imaginez moi un peu, le manche de l’aspirateur à la main, en train de marcher en canard … à faire en catimini si je ne veux pas en entendre parler pendant des jours et en plus, voilà qui va doubler mon temps de nettoyage !!!

Pour finir, on n’oublie pas non plus devant notre série préférée (chouette « Damages » a recommencé) de se détendre. C’est tout un art que d’étirer ses muscles selon les paresseuses et puis  c’est fou tous les exercices qu’on peut faire, mine de rien, devant la télé … sauf que je n’ai pas le temps de la regarder, la télé.

Bon je me moque mais ce petit livre est un recueil de petites astuces pleines de bon sens, d’idées de massage, des conseils diététiques …. autant de choses que je connais sur le bout des doigts (ouais, abonnée à ELLE depuis des années, ça cultive !!!) et qui sont sans doute efficaces … si on y pense !!!

Bon, j’en reviens quand même à la Gym box  qui  à priori est faîte pour celles qui, comme moi, se lassent très vite de faire sans cesse les mêmes mouvements, qui reportent toujours au lendemain, qui oublient et finalement abandonnent … Le principe est très simple. Outre le petit fascicule bourré d’astuces, il y a des fiches colorées. Un paquet pour les abdos, un pour les fessiers et un pour le stretching. Alors j’essaye de tirer au sort 3 cartes, 3 fois par semaine. Pour une séance par jour, il faudrait que je me lève 20 minutes plus tôt tous les matins et là, c’est définitivement NON !!!

Alors voilà, j’ai commencé il y a un mois, je ne suis déjà plus qu’à, une fois par semaine, j’ai zappé 100% la semaine dernière mais motivée par L’épice, je vais tenter de m’y tenir et comme elle le dit si bien « peut-être que cette fois ci sera la bonne » !!!

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *