Uncategorized

Stitch along

Après le PIF, le TAG, le SWAP, je vous présente le SAL.

Encore un sigle barbare. Un sigle croisé régulièrement chez « Labourgeoise » depuis quelques semaines. Un sigle sur lequel je suis passée une fois, puis deux, puis trois sans y prêter plus d’attention que ça (à ma décharge, je n’ai d’yeux que pour les jolies créations de la dame). Et puis ce WE, je me suis décidée à aller voir de plus près de quoi il retourne. Alors, de fil en aiguille, j’ai découvert que SAL est l’abréviation de « Stitch along » que l’on pourrait traduire par « brodons, cousons ou tricotons ensemble ».

Dans le cas présent, il s’agit donc de réaliser trois petits coussins au point de croix. Le SAL a été initié par Bree et les grilles créées et offertes par Laureline. Le principe est le suivant : chaque semaine, un petit bout de la grille est dévoilé et nous manipulons l’aiguille de concert.

Ce petit jeu m’a amusé. Ce n’est pas compliqué, le thème Noël est parfait et surtout cela va me motiver à tenir la cadence (et à terminer ce que je commence). Bon, j’avoue que du coup j’ai laissé tomber mon message de porte en cours, mes lectures sont en stand-by et M-Chéri râle puisque tout les soirs je chausse mes lunettes et ne m’occupe plus de lui …

J’ai pris le train en marche, j’ai un bon mois de retard mais, le temps ayant viré en une soirée d’estival à hivernal, j’avance.  Voilà le résultat en image. Et comme je suis une quiche, je n’avais que de l’étamine ivoire … sur laquelle les flocons de neige n’apparaîtront pas !!!!

Et le mot de la fin : le knitting ou le stitching, ça me repose et ça coute nettement moins cher que le shopping (explications à suivre).

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *