Critiques littéraires Culture

Une évidence (Agnès Martin-Lugand)

Je viens de lire mon premier roman d’Agnès Martin-Lugand. Vous savez, c’est l’auteure du best-seller « Les gens heureux boivent du café »; complètement hors de ma zone de lecture habituelle !! Partie pour acheter le dernier roman d’Isabelle Carré (on va en reparler) dans une librairie indépendante de Saint-Malo ce livre présenté avec un petit mot du libraire « Saint-Malo au cœur » m’a interpelée. C’était l’appel de la lecture locale !!

Ne jamais dire jamais !

Même si j’ai lu infiniment de bien de l’auteure, je boude ce genre de lecture. Je suis une snob de la littérature (je l’avoue) et j’ai bien tort car ce livre, je l’ai dévoré sur place !!

Dans ce roman, les lieux ont leur importance, je dirai même que la Ville de Saint-Malo y tient une place à part entière. Saint-Malo intra-muros, ville dans la ville, cité mystérieuse qui colle parfaitement au personnage central. Reine, la quarantaine en apparence épanouie cache un secret depuis 17 ans. Un secret qui va voler en éclats et remettre en cause la vie de l’héroïne. Reine est associé à Paul qui est aussi son meilleur ami. Leur parcours professionnel est une réussite et dans cette vie, il n’y a de place que pour son travail et son fils Noé. Quand une mission la conduit vers la ville aux remparts sa vie va basculer.

Un page-turner addictif et émouvant

Je ne vous en dirai pas plus et ne cherchez surtout pas à en savoir davantage. Laissez-vous porter par tous les petits détails qu’ Agnès Martin-Lugand sème dans son livre, comme autant de petits cailloux blancs sur un chemin bien agréable à parcourir. Les personnages sont soignés, jamais caricaturaux, humains avec leurs failles et leur fragilité. C’est une histoire d’amour qui fait rêver (mon côté midinette) ancrée dans une vie quotidienne qu’on a envie de partager. Déguster du rhum aux arômes envoutants enivrants, sentir le café fraichement torréfié, partager un verre de vin, pleurer, rire … je signe pour tout … sauf pour les cigarettes et les nuits sans sommeil.

Au coeur des relations humaines, en quête de l’intime

J’ai trouvé que les dialogues sonnaient justes et les balades dans la vieille ville de Saint-Malo fouettée par les vents et la pluie m’ont procuré une irrésistible envie d’y repartir. Alors certes, faute d’être un immense moment de littérature, ce voyage sentimental rempli de turbulences est un roman feeling-good. Certains passages sont trop édulcorés à mon goût, la fin est convenue (Une évidence !!)  mais de temps en temps, ce genre de lecture fait vraiment du bien !

Une évidence
Agnès Martin-Lugand
Format poche aux Editions Pocket
408 pages

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Matching Points
    22 septembre 2020 at 10 h 55 min

    Merci pour votre honnêteté. Ouf, nous ne sommes pas les seules à bouder toutes ces auteur.es, -trices, qui bénéficient de critiques dithyrambiques et de pages entières de publicité dans ELLE.
    Votre critique et le décor du roman nous inciteraient à vaincre nos préjugés.

    • Reply
      Accueil
      22 septembre 2020 at 14 h 56 min

      Sincèrement, je déplore la facilité de ces livres aussi vite oubliés que lus mais de temps en temps, un livre facile qu’on ne peut pas lâcher, qui fait un peu rêver ça ne fait pas de mal !! La lecture d’été parfaite !

  • Reply
    Koalisa
    22 septembre 2020 at 14 h 14 min

    J’aurais bien besoin de ça en ce moment ! Et puis si ça se passe à St Malo… 😉

    • Reply
      Accueil
      22 septembre 2020 at 14 h 58 min

      Le roman « Feeling-good » par excellence !! il est parfois bon de ravaler ses préjugés et puis ce n’est pas si mal écrit ! Bises et bon courage pour cette première partie de l’année scolaire tellement particulière !!

Leave a Reply

*