Critiques littéraires

Une joie féroce (Sorj Chalandon)

Une joie féroce ou la rage de vivre

Elles sont quatre, Jeanne et ses copines, gang de femmes rebelles, déguisées et organisées. Dans quelques instants elle s’apprêtent à faire un casse … voilà les premières lignes du livre. Jeanne a 40 ans, elle est libraire. Cette petite femme discrète et timide est mariée à Matt qui ne s’interresse qu’à lui même. La vie n’a pas épargnée Jeanne. Elle a perdu son fils et on lui diagnostique un cancer du sein. Jeanne afronte tout le protocole thérapeuthique avec courage, elle résiste, elle est en guerre contre cet ennemi intérieur.

Une joie féroce n’est pas  un livre sur le cancer mais sur la résistance et la métamorphose des femmes victimes du “Camélia” comme l’appelle Jeanne. La métamorphose est physique certes mais surtout intérieure, jeanne et ses amies sont des combattantes et elles ont en commun d’avoir eu une vie fracassée par des hommes. 

Le lecteur est au début solidaire du combat de Jeanne puis on se prend d’amitié pour cette petite personne à l’abnégation incroyable. Sorj Chalendon ne joue jamais sur le pathos et dans ce livre comme dans la vie, il a pris le cancer à bras le corps. Un roman qui au fil des pages prend des allures de polar et que l’on dévore !

J’ai eu la chance de rencontrer Sorj Chalendon, une rencontre vivante, émouvante et drôle. Cet homme est incroyablement humain et volubile. Il nous a expliqué d’où il tire ses personnages : de la vraie vie !! Nous avons donc balayé son oeuvre à grand renfort d’anecdotes tour à tour cruelles ou tendres et nul doute que ce qu’il appelle un handicap de l’imagination lui confère la légitimité qui lui est indispensable à l’écriture.

Pour une Joie Féroce, il met en avant les femmes, ce qui est plutôt rare dans des romans et il faut bien reconnaître qu’il est rentré dans la peau de Jeanne avec justesse et pudeur suite à un double événement qui a frappé sa famille. Sa femme a eu un cancer « de la femme » et on a diagnostiqué à l’auteur celui « de l’homme » à 10 jours d’intervalles alors il a écrit ce livre pendant que son épouse devenue combattante entrait en guerre avant d’entamer son propre protocole de traitement à son tour. Il a raconté tout cela avec une simplicité et un humour décapant alors même si ce n’est pas son meilleur livre, il aura sans aucun doute séduit l’assemblée nombreuse à la librairie ce jour là !

Un livre à lire, comme un polar, comme un témoignage, comme une ôde à l’espoir … à lire tout simplement !!

Une joie Féroce
Sorj Chalandon
Editions Grasset
312 pages

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    sophie bazar
    27 novembre 2019 at 10 h 03 min

    Oh quelle chance , j’aimerai beaucoup avoir l’occasion de l’écouter parler ! j’ai beaucoup aimé ce titre, même si c’est vrai il est peut-être un peu en « déséquilibre », mais si touchant….

  • Reply
    matchingpoints
    27 novembre 2019 at 12 h 37 min

    Déjà le titre nous intrigue !

  • Reply
    Koalisa
    27 novembre 2019 at 17 h 21 min

    Tu en parles si bien, il me fait très envie, ce livre !

Leave a Reply

*